Google et LG veulent porter YouTube sur les mobiles

Régulations

L’américain et le fabricant coréen vont concevoir un combiné « YouTube » et le
lancer d’ici la fin de l’année

YouTube, propriété du géant Google poursuit sa percée dans la téléphonie mobile.

LG annonce qu’il va sortir des combinés qui seront compatibles avec la plate-forme d’échange de vidéos. Ces téléphones disposeront d’une interface originale, inspiré du site permettant aux utilisateurs de rapatrier et d’envoyer plus rapidement des fichiers.

Selon le fabricant, ce téléphone, ou plutôt ce YouPhone devrait être disponible sur l’ensemble du globe d’ici la fin 2007. Une échéance qui semble courte, mais LG a déjà démontré son savoir-faire, et le coréen se dit en mesure de remplir ce contrat.

L’annonce de cet accord intervient après une précédente signature entre LG et Google concernant l’utilisation des services du moteur de recherche comme Google, Maps Blogger Gmail, dans les téléphones. Le groupe de Mountain View continue donc d’étendre son écosystème.

Ces 10 téléphones ‘Google Friendly’ vont débarquer dans les échoppes prochainement.

D’un point de vue stratégique, Google a remarquablement bien joué sa carte auprès des fabricants de terminaux et des groupes comme China Mobile et Vodafone qui proposent déjà des services Google.

Reste que pour l’instant le projet de Gphone avec Orange et le fabricant HTC annoncé officieusement demeure pour l’instant en mode pause.

Enfin, hier 3 juillet, Google a fait un autre pas en direction de la téléphonie en annonçant le rachat de l’américain Grand Central, entreprise propose à ses utilisateurs de détenir un numéro de téléphone à vie et unique pour plusieurs appareils/combinés.

L’accord entre YouTube et LG n’est pas le premier de ce type. En février dernier, un accord similaire a été passé avec Nokia pour porter le service sur les N-Series. Fin 2006, la plate-forme a conclu un accord avec l’opérateur américain Verizon Wireless, suivi d’un accord avec Vodafone.

L’arrivée de YouTube sur les mobiles est stratégique pour Google. Mais ce développement pourrait aussi rendre la vie de YouTube encore un peu plus compliquée. Rappelons que le site est la cible de nombreuses majors du divertissement qui pointent les nombreux contenus protégés diffusés sur la plate-forme. Et malgré quelques accords de licence, les plaintes commencent à s’accumuler. Une tendance qui pourrait s’amplifier avec le mobile.

Même chose pour les opérateurs. Si YouTube est un formidable produit d’appel, il concurrence directement les offres de vidéos payantes mises en place dans les portails haut débit mobile.

Rappelons enfin que YouTube n’est pas le seul sur ce marché de la vidéo sur mobile. Les français Moblr et Cellfish proposent des services mobiles assez similaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur