Google France recrute-t-il? Mats Carduner, le patron, démissionné?

Cloud

Sans qu’il y ait eu de communiqué officiel, le dg de Google France a démissionné fin de semaine dernière. Un interim ‘européen’ serait assuré

Google en France n’a jamais été exubérant en communication ‘presse’. Il est vrai que grâce à la forte médiatisation du moteur de recherche, les articles le concernant se multiplient tout seuls…

En revanche, la discrétion voire l’effacement sont souvent de rigueur chez Google. Ainsi, on apprend incidemment que Mats Carduner a donné sa démission (et aurait quitté l’entreprise?) fin de semaine dernière (le 22 ou le 23 octobre).

Aucun communiqué n’a été publié, à ce jour.

Le motif de ce départ impromptu? Des “raisons personnelles” et le souhait de s’orienter vers de “nouveaux horizons”, a rapporté le Figaro.fr, ayant eu cette information des salariés de la filiale française qui l’ont appris ex abrupto ce vendredi.

Mats Carduner, plutôt discret dans les médias (sur instruction du groupe ?) était à la tête de Google France depuis 5 ans. Il avait succédé à Franck Poisson en septembre 2004 (rappel: Google vient de fêter ses 11 ans ).

Pour l’heure, il est remplacé par le VP SEEMEA (Europe du Sud et de l’Est, Moyen-Orient Afrique) , un certain Carlo d’Asaro Biondo, qui est connu pour avoir, après une période chez Infropro Communications, dirigé KPMG et AOL en France et en Europe. Il a également été directeur des activités internationales de Lagardère Active Media. Lorsqu’il a pris ce poste il y a quelques mois, certains ont constaté qu’il coiffait Mats Carduner de très près…

Selon plusieurs sources, tout laisserait à penser que ce remplacement ne serait que temporaire. Un recrutement serait prévu. Mais là, force est de constater que la ‘machine’ Google, s’agissant de ses affaires internes, laisse encore l’impression de cultiver le secret, sinon la discrétion…

La filiale française de Google compte moins de 200 personnes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur