Google Gmail n'est plus en bêta

Logiciels

Google Apps, la suite d’outils en ligne de Google destinée aux professionnels, sort également de son statut “bêta”.

Cinq ans après sa mise en ligne, Gmail sort de son statut de version Bêta. “La Bêta appartient au passé”, confirme Keith Coleman, directeur des développements Gmail chez Google, dans le message posté en ligne sur le Gmail Blog.

Le changement de statut de l’application ne s’accompagne d’aucune innovation majeure qui justifierait le choix de Google. Le produit est simplement suffisamment arrivé à maturité pour que les ingénieurs décident de le sortir de son statut de produit d’essai. Ce qui devrait apporter à Gmail une légitimité qu’attendaient peut-être certaines organisations pour l’utiliser dans un environnement professionnel. Car Gmail n’est pas le seul concerné : Google Apps (suite applicative qui réunit Gmail, Docs et Calendar) profite de la même évolution vers la maturité.

En cinq ans, Gmail a bénéficié de nombreux développements. Citons, dans le désordre, l’efficient filtre anti spam, le chat intégré puis ses évolutions avec l’interface vidéo et la communication de groupe (pour la version américaine), le support des protocoles POP et Imap, la version mobile de Gmail, les mots clés ou libélés, récemment enrichis d’une fonction de glisser-déposer, qui permettent de qualifier et organiser ses emails, les nombreux services proposés depuis l’accès au “Labs”, le mode déconnecté Gear, sans oublier les giga d’espace de stockage (plus de 7 Go aujourd’hui) en augmentation permanente et qui avait fait le succès de Gmail à son lancement alors que Google invitait ses utilisateurs à “ne plus jamais supprimer de courriels“.

Bêta ou pas, le basculement au mode “normal” de l’application n’enlèvera rien à la poursuite de son développement, au contraire. Nous évoluons vers un monde de cycles de développements rapides où les produits comme Gmail continuent de changer constamment”, justifie Keith Coleman. La récente présentation de Wave, sorte de solution de communication unifiée, démontre la recherche permanente d’innovations, fer de lance de la stratégie Google.

Traduit en 53 langues, Gmail est aujourd’hui utilisé par des millions de personnes dans le monde. Sa progression serait de 48 % sur un an et environ 1,75 million d’entreprises auraient adopté Google Apps. Arracher l’étiquette “bêta” à Gmail et Apps montre les intentions de Google à vouloir “professionnaliser” les produits. Reste à voir quelle stratégie va déployer Mountain View pour vendre ses services aux entreprises.

En attendant de découvrir cette stratégie, Google pousse la perfection jusqu’à la futilité en proposant aux nostalgiques de retrouver le sigle “BETA” (et les blagues qui vont avec) qui apparaissait en grisé sous le logo de Gmail. “Affichez les Paramètres, cliquez sur Labs, choisissez “Retour à Bêta” et ce sera comme si Gmail n’avait jamais quitté sa version bêta”, propose Keith Coleman.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur