Google grillé sur GMail

Régulations

En cherchant à déposer le nom GMail après avoir annoncé son projet de service d’e-mail sponsorisé, Google a laissé une porte ouverte dans laquelle s’est engouffrée une société qui a déposée sa demande quelques jours auparavant

En matière de marque, la règle du ‘

premier déposé – premier servi‘ s’applique. Et avec GMail, Google a très mal joué? Une société américaine de services multimédia de Miami, nommée Cencourse, aurait déposé le nom GMail 7 jours avant Google, profitant d’une erreur stratégique et surprenante du moteur de recherche. On a du mal à croire, en effet, qu’il puisse s’agir d’un coup du sort, d’autant plus qu’en matière d’antériorité, GMail est employé depuis quelques années par d’autres sociétés, comme le britannique IIIR qui utilise le nom depuis 2002. L’affaire prend ici la tournure d’un raté visant à médiatiser dans l’urgence, et avant le lancement de l’IPO, le projet GMail. A vouloir se précipiter, Google commet quand même beaucoup d’erreurs, alors que ses moyens pourraient lui permettre de verrouiller l’environnement de ses projets !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur