Pour gérer vos consentements :

Google pousse « l’IA fait à la maison » dans le Raspberry Pi

Google poursuit sa collaboration avec Raspberry Pi Foundation sur le thème du « Do-it-yourself artificial intelligence » ou AIY. Il livre un deuxième kit pour concevoir des gadgets embarquant des technologies IA avec le support d’un processeur Intel à basse consommation.

Il sera possible d’exploiter des fonctions de vision assistée par ordinateur sans recourir à des ressources cloud.

Le lancement du projet AIY par Google remonte à mai. Un kit vocal pour des interactions avec l’intelligence artificielle avait déjà été délivré. Permettant aux détenteurs de Raspberry Pi d’intégrer des microphones pour interagir en audio avec Google Assistant.

Le nouveau kit intègre un lot de lentilles, un haut-parleur et des éléments de fixation comme un écrou de montage pour des gadgets reposant sur un trépied, un bouton arcade qui peut être illuminé de différentes couleurs et une boîte en carton pouvant intégrer le tout, à la Google Cardboard (visionneuse low cost à associer avec des apps de réalité virtuelle).

Mais le principal composant est un circuit intégré VisionBonnet. Il inclut une puce Intel Movidius MA2450 à basse consommation pour le fonctionnement des tâches de vision assistée par ordinateur. Elle peut également exécuter des modèles de réseaux neuronaux sans disposer de connectivité.

Le framework open source TensorFlow de Google pour avancer dans le deep learning entre dans la composition de ce nouveau kit. Son usage permet la reconnaissance d’objets, de visages ou d’expressions mais aussi la détection des personnes, des chats et des chiens.

Pour exploiter ce nouveau kit, il faut disposer de son propre mini-ordinateur Raspberry Pi Zero W, une caméra Raspberry Pi, une carte SD et un câble d’alimentation.

Le kit devrait être vendu 44,99 dollars à travers la chaîne américaine Micro Centre à partir du 31 décembre, selon Silicon.co.uk.

Recent Posts

Collaboratif : Jamespot étoffe son portefeuille avec Diapazone

L'éditeur logiciel français Jamespot ajoute la brique d'orchestration de réunions Diapazone à son offre collaborative…

2 jours ago

Gestion des secrets : pourquoi les équipes DevOps sont à la peine

Les pratiques DevOps de gestion des secrets d'une majorité d'organisations ne sont pas normalisées et…

2 jours ago

Visioconférence : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche de la visioconférence et qu'attendre de leurs offres ? Éléments…

2 jours ago

Fargate : une nouvelle étape dans la transition Arm d’AWS

Le moteur serverless Fargate vient allonger la liste des services AWS exploitables avec les instances…

2 jours ago

Ransomware : l’essor de la cybercriminalité en tant que service

En France, le nombre d'attaques par rançongiciels (ransomwares) a augmenté de 255% en une année,…

2 jours ago

Sécurité du cloud : Google dresse un état des lieux

Le détournement de ressources cloud, par quels moyens et à quelles fins ? Un rapport…

2 jours ago