Google ignore comment monétiser YouTube

Cloud

Le mastodonte de l’internet communautaire ne rapporte rien à Google !

Google, le titan du Web, la cash machine du Net par excellence, ignore comment faire de l’argent avec YouTube. Etonnant. Eric Schmidt, le p-dg du moteur de recherche, avoue dans les colonnes du Times, qu’il semblait “évident” que Google devait engranger des revenus par son exploitation d’une des marques phares des sites communautaires. Mais ce n’est pas le cas. Schmidt confesse ne pas avoir encore trouvé le moyen d’y parvenir.

Cet aveu d’impuissance met un sérieux coup d’arrêt à la stratégie expansionniste de Google. En 2007, le moteur de recherche avait acquis YouTube pour la modique somme d’1,6 milliard de dollars. Le montant, pharamineux, illustrait tout l’attrait que la plate-forme exerçait sur le géant de Mountain View.

Avec 129 millions de visiteurs mensuels, le site de vidéo avait pourtant tous les attributs pour être un mastodonte du Web. Se fondant sur son modèle économique principal –la publicité- Google a essayé d’appliquer au site communautaire la même recette. La tentative (une bannière publicitaire défilant en haut des vidéos diffusées) n’a pas rencontré le succès escompté.

Il faut dire que malgré une audience massive, les annonceurs sont frileux. YouTube est encore embourbé dans de nombreuses affaires de violation de copyright. Le géant Viacom (Paramount, MTV…) lui réclame ainsi la bagatelle d’un milliard de dollars. TF1 a aussi lancé une procédure et réclame 100 millions d’euros. Malgré ses efforts (techniques de filtrage des contenus uploadés), les contentieux restent nombreux.

Google serait en train de plancher sur un tout nouveau type de format publicitaire, un peu comme Dailymotion. Histoire de se convaincre qu’il n’a pas jeté son milliard de dollars par la fenêtre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur