Google installe des gadgets sur sa barre d’outils. Utiles?

Régulations

Face à une concurrence accrue, pour fidèliser sa clientèle, Google propose une nouvelle ‘toolbar’: des fonctions améliorées, pas indispensables à tous…

Depuis son lancement en décembre 2000, le menu ou barre d’outil de Google a séduit des millions d’internautes qui l’utilisent au quotidien. Un succès considérable qui a généré une multiple progéniture, en particulier issue de la concurrence des portails et outils de recherche, chacun se devant de disposer de sa propre ‘toolbar’, outil reconnu de fidélisation.

Google, tout comme ses principaux concurrents, propose sa propre barre d’outils qui vient compléter les fonctionnalités proposées par le navigateur de l’internaute. Jusqu’à présent, le principal avantage de la toolbar de Google résidait dans la possibilité de poser directement une requête, sans passer par l’ouverture préalable d’une fenêtre du moteur de recherche. Bloquer les pop-ups et remplir les formulaires La nouvelle toolbar de Google dispose principalement de deux nouveaux ‘gadgets’, qui seront sans doute appréciés par les internautes : – Un logiciel permet de bloquer automatiquement les pop-ups publicitaires. – Un autre permet de compléter automatiquement les formulaires, en particulier les zones de saisie du type nom et adresse. Une option permet même d’enregistrer un numéro de carte bancaire, encrypté et stocké exclusivement sur le disque dur de l’internaute, pour des raisons évidentes de sécurité (comme Gator, mémoire des masques de saisie). Parmi les nouveautés figure aussi un bouton ‘blogs’, qui permettra de transmettre simplement au moteur les adresses de ‘weblogs’, ces journaux en lignes généralement édités par des particuliers, et très populaires aux Etats-Unis, mais peu prisés en France !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur