Google I/O : une semaine spectaculaire pour Google

Réseaux

Jamais Google n’avait dévoilé autant de produits en une seule semaine. Mobilité, médias et applications web auront été au cœur du Google I/O 2010.

La semaine a été particulièrement chargée en annonces pour le géant de la recherche Internet Google. La firme a ainsi profité de sa conférence développeurs, le Google I/O de San Francisco, pour présenter de multiples nouveautés.

Tout d’abord, le système d’exploitation mobile Android 2.2 a fait son entrée. Beaucoup plus rapide que précédemment, il devrait faire un carton sur les smartphones… mais aussi au sein des téléviseurs, au travers de la plate-forme Google TV. La compagnie a également fait un beau cadeau au monde du web, en libérant le code source du format vidéo VP8, qui sera utilisable sans versement de royalties. Le projet WebM se veut aussi efficace que les profils de base de l’H.264. Les acteurs du secteur n’en demandaient pas plus.

Google a mis le paquet dans le monde professionnel, avec le lancement d’une version de test du Google App Engine for Business, une solution qui permettra aux entreprises d’administrer une PaaS (platform as a service), hébergeant des applications similaires à celles présentes sur l’App Engine. La firme fournit aussi des outils qui permettront aux professionnels de déployer les applications conçues pour l’App Engine for Business sur une infrastructure VMware vSphere ou Amazon EC2. Enfin, la compagnie dévoile son service de stockage Google Storage for Developers, une offre concurrençant Amazon S3.

Les applications web forment un pan important de l’activité de la firme. Dans ce domaine, les annonces sont donc également nombreuses. Google Wave fait ainsi son entrée publique, y compris au sein des Google Apps. Une bonne nouvelle pour les entreprises. L’interface graphique de Google Calendar a été entièrement refondue et se veut très réussie. La compagnie a présenté son Chrome Web Store, une boutique en ligne dédiée aux applications web, qui seront utilisables à partir de n’importe quel navigateur (cette offre sera toutefois spécifiquement optimisée pour Chrome). Ce service servira de canal de déploiement privilégié pour les applications du futur Chrome OS. Annonce plus secondaire, quoiqu’intéressante, la compagnie a mis en ligne une série de polices de caractères web.

Nous ne pouvions terminer cet article sans parler du moteur de recherche de la firme. Google vient d’en dévoiler une mouture dont l’accès est chiffré. Elle est accessible depuis cette page web. Si elle ne permet pas d’utiliser tous les modules du moteur de recherche (notamment les Images et Maps), cette version sera très appréciée par les utilisateurs soucieux de leur sécurité. C’est également un signe fort en direction des autres acteurs du web, les internautes demandant toujours plus de services sécurisés. Petite nouveauté amusante, suite au succès de la page de garde fêtant les 30 ans de PAC-MAN, la compagnie a décidé de laisser la version web de ce jeu en ligne de façon permanente, à cette adresse.

Gageons que la compagnie saura continuer à nous éblouir dans les semaines à venir. Nous attendons ainsi de pied ferme la version 5.0 du navigateur web Chrome.

googlewave.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur