Google Istio : une gestion facilitée des microservices avec Kubernetes

CloudOrchestration

Le projet open source Istio signé Google prend de l’ampleur grâce à ses liens tenus avec Kubernetes.

Google fait la promotion d’Istio afin que davantage d’utilisateurs l’utilisent.

Complémentaire de Google Kubernetes Engine

Dans cette logique, Istio sera mis à la disposition des utilisateurs de Google Cloud sur Google Kubernetes Engine (GKE) en version bêta à partir de décembre prochain.

De quoi s’agit-il et comment s’articule-t-il autour de Kubernetes ?

Les développeurs de logiciels adoptent des architectures de microservices basées sur Kubernetes pour développer des applications.

C’est là que Google intervient avec Istio qui se présente comme un maillage de service open source, ajouté à sa plate-forme Google Kubernetes Engine.

Istio avait été lancé en mai 2017 de concert avec IBM et Lyft.

Faciliter la tâche des développeurs

Si 80 % des clients les plus importants de la firme de Mountain View ont déjà recours au service de déploiement de conteneurs Kubernetes Engine, l’intégration d’Istio en mouture bêta va leur faciliter le travail.

Comment ? En améliorant la connexion, la sécurité, l’observation et le contrôle des services tout en réduisant la complexité des déploiements hybrides et multi-cloud de très grande envergure.

Concrètement, Istio élimine le besoin de mettre en place les mécanismes opérationnels nécessaires à la gestion de microservice dans le code de l’application. Au lieu de cela, il établit une couche de connexion entre les modules individuels, servant ainsi le même objectif mais sans apporter de modifications majeures au code.

Le projet open source Istio est disponible en version 1.0 depuis août dernier.

Lire aussi :