Google lance ce 4 juillet une version ‘desktop’ sur Linux

Logiciels

Le géant des moteurs de recherche n’a pas de complexes à sortir de l’univers
Windows. Au contraire, quitte à être pionnier, cela vaut bien quelques
risques…

Ce mercredi 4 juillet, Google s’apprête à lancer officiellement une version de son moteur de recherche fonctionnant sur le système d’exploitation Linux et développée par son équipe de Pékin.

Cette version permettra de rechercher des données aussi bien sur les postes de travail que sur la Toile, comme le propose la version Windows introduite il y a 3 ans et la version Macintosh introduite en avril dernier.

Cet outil permet de rechercher sur le disque dur de son ordinateur des fichiers texte, Office et OpenOffice, des PDF, des morceaux de musique, des courriels… Il permet surtout à l’utilisateur de gagner en productivité.

En revanche, à l’inverse de celle pour Windows plus ancienne et considérée comme mature, la version Linux n’intègre pas encore ni la Sidebar, le panel vertical des applications Google disponibles, ni Gadget, le service de mini applications.

Ce moteur pour les pingouins fonctionne avec les distributions les plus récentes de Debian 4.0, Fedora 6 (Red Hat), Ubuntu 6.10, Suse 10.1 et Red Flag 5. Il est disponible en anglais, français, italien, allemand, espagnol, néerlandais, portuguais, ainsi qu’en chinois, coréen et japonais.

Pour commencer, il ne s’agira que d’une version bêta ou version de test. Elle sera téléchargeable à partir du site Web de Google.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur