Google lance la recherche par l'image

Logiciels

Avec l’application Goggles pour smartphone, Google permet désormais d’effectuer ses recherches en ligne à partir de photos. Encore expérimental, le service impressionne par son efficacité.

La fin de l’année est pour le moins dynamique chez Google. L’entreprise de Mountain View annonce une série de nouveautés en tous genres, notamment dans le domaine de la recherche. Après avoir lancé un service de recherche en temps réel, en indexant notamment les contenus de Twitter, FriendFeed, Jaiku, Facebook, Myspace, et Identi.ca, (uniquement disponible sur la version américaine du moteur et en sélectionnant l’option Latest), Google présente aujourd’hui la recherche par image depuis un téléphone mobile.

Google propose donc l’application Goggles. Le principe est simple : l’utilisateur prend une photo d’un objet depuis son smartphone et le moteur lui renvoie les informations liées au sujet photographié. La démonstration qu’en a fait, ce matin à la presse, Hugo Barra, mobile product director, était plutôt bluffante. Une requête depuis une photo de la Sainte-Chapelle a renvoyé, en un temps record, à la fiche de Wikipedia, parmi d’autres résultats, comme si la recherche avait été effectuée de manière textuelle. Même efficacité avec l’image une canette de soda.

L’application intègre également une fonction de reconnaissance automatique des caractères. Outre la reconnaissance d’ouvrages littéraires (ou non), cela permet, par exemple, d’ajouter un contact à son carnet d’adresses (en ligne) depuis la prise de vue d’une simple carte de visite selon les informations récupérées en ligne.

Goggles s’appuie sur la base d’images de Google mais aussi les services annexes au moteur de Mountain View que sont l’album photo en ligne Picasa (qui, avec la toute récente version 3.6, introduit la notion d’albums collaboratifs), Panoramio la plate-forme de partage de photos géolocalisées ou encore Street View, le service d’itinéraire à base de photos de rues. Pour le moment, l’application reconnaît les lieux, monuments, affichages divers (notamment les peintures artistiques et logos des marques), etc., mais pas encore les animaux, les meubles ou les vêtements et accessoires, convient Hugo Barra.

Un service expérimental, perfectible donc, et pour le moment uniquement proposé en anglais pour Android 1.6 (Donut) et (bientôt) 2 (Eclair). « Mais notre but est de développer Goggles sur toutes les plates-formes à termes », précise le responsable produit. Et de décliner l’application en français à l’occasion. Goggles est disponible depuis le Google Labs.

Autre service mobile encore expérimental mais très prometteur : la recherche vocale, laquelle explose sous Android à en croire Google. Là encore, la démonstration effectuée par Hugo Barra impressionne. Les requêtes parlées renvoient des résultats pertinents en quelques dixièmes de secondes, y compris sur la recherche de photos. Un exploit quand on sait que le système doit enregistrer la requête, la décomposer sous forme de phonèmes, les analyser et les comparer avec le contenu de l’index, agréger les réponses et les renvoyer à l’utilisateur. « C’est grâce à la puissance du cloud, explique le directeur, c’est ce qui permet d’avoir la vraie intelligence du système dans Internet ». Disponible en anglais, chinois et japonais, la recherche vocale en français est programmée pour le premier trimestre 2010.

googlegoggles.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur