Google lance la vague Chrome et Chrome OS 41

ChromebookMalwaresMobilitéNavigateursOSOS mobilesPoste de travailSécurité
Chrome, Google, navigateur, sécurité © Google

Chrome et Chrome OS 41 font leur entrée. Au menu, une sécurité largement renforcée, de meilleures performances et une stabilité en hausse. Un grand cru.

Google livre aujourd’hui la mouture définitive de son navigateur web Chrome 41 (41.0.2272.76), pour Windows, OS X et Linux. Un effort sans précédent a été réalisé sur le front de la sécurité, avec pas moins de 51 failles éliminées du butineur.

52 000 dollars ont été versés aux experts ayant découvert ces vulnérabilités. Le grand gagnant de cette session de déverminage est cloudfuzzer, qui récolte à lui seul 19 000 dollars. D’autres sommes seront offertes aux personnes ayant aidé à empêcher l’apparition de nouvelles failles lors du développement de Chrome 41. Enfin, les équipes de Google ne sont pas restées inactives. Nous leur devons de multiples correctifs, ainsi qu’une amélioration du niveau de sécurité du moteur JavaScript V8, utilisé au sein de Chrome.

Chrome 41 se veut donc plus sûr et plus stable que précédemment. La mise à niveau est vivement recommandée, même si aucun risque ne plane aujourd’hui sur les utilisateurs de la v40. Les failles corrigées ne sont en effet pas critiques et ne permettent pas la prise de contrôle de l’ordinateur d’un internaute à distance.

Les développeurs noteront la présence de nouvelles API permettant de créer des extensions ou applications. Plus de 8000 changements ont été apportés entre Chrome 40 et Chrome 41.

Du neuf également pour Chrome OS

Chrome OS passe lui aussi en version 41 (41.0.2272.76 pour le butineur, 6680.58.0 pour al plate-forme). Une ‘upgrade’ qui sera automatiquement déployée au cours des semaines à venir. En plus des mises à jour de sécurité apportées par Chrome 41, cette mouture propose :

  • une meilleure stabilité des connexions WiFi, qui posaient problème sur certaines machines ;
  • l’apparition d’un système d’assistance à distance, basé sur Chrome Remote Desktop ;
  • de meilleures performances sur certains Chromebooks ;
  • une présentation plus proche des préceptes ‘Material Design’ de Google.

Dernière annonce de la journée, la mise à jour de la console d’administration dédiée à Chrome. Une offre essentielle dans le cadre d’un usage en entreprise, et qui servira aussi bien aux utilisateurs de Chrome qu’à ceux ayant opté pour des machines Chrome OS.

La gestion des applications web a été revue et offre maintenant une granularité permettant de descendre jusqu’au niveau de l’application même. Les administrateurs système pourront ainsi avoir un meilleur contrôle sur les applications déployées et utilisées sur les postes de travail de l’entreprise.

Notez enfin que sur le front Android, Chrome ne sera plus mis à jour sur les machines pourvues d’Android 4.0 « Ice Cream Sandwich ». La dernière version de Chrome compatible avec cet OS sera la v42. Plus aucune mise à jour ne sera proposée par la suite, cet OS étant dorénavant jugé obsolète et minoritaire sur le marché Android. Les utilisateurs de cette solution devront donc basculer vers Android Jellybean, Kitkat ou Lollipop.

À lire aussi :
Google protège Chrome contre le téléchargement de logiciels indésirables
Chrome utilisé par un internaute sur deux en janvier 2015
Dossier comparatif 2015 : quel navigateur Web choisir ?

Crédit photo : © Google

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur