Google libère le code source d’Android

Logiciels

Le développement de la plate-forme pourrait être grandement accéléré

Au moment où le HTC G1 sous Android fait ses premiers pas aux Etats-Unis, l’Open Handset Alliance et Google annoncent l’ouverture complète du code source de cette plate-forme. Comme promis, Android est donc un projet 100 % open source, disponible à cette adresse . La licence employée est – en grande partie – similaire à celle d’Apache.

« L’open sourcepermet à toute personne d’accéder aux idées et aux innovations qui peuvent être le moteur de produits de qualité », a déclaré Andy Rubin, directeur des plates-formes mobiles chez Google. « Une plate-forme mobileopen source, qui est constamment améliorée par la communauté et largement disponible, peut accélérer l’innovation en offrant une meilleure expérience mobile pour les utilisateurs. »

Google avait déjà boosté le développement des applications Android, avec l’ADC (Android Developer Challenge). La disponibilité de la plate-forme sous licence open source devrait permettre d’accélérer ce mouvement. Le code comprend le cœur du système, les librairies de base, le navigateur web (basé sur le WebKit), ainsi que les applications fournies par défaut.

Les développeurs pourront compiler le code source d’Android sous Linux ou Mac OS X. Windows n’est pas actuellement supporté. Rappelons enfin que le développement d’applications pour Android s’effectue en Java. Le code généré est exécuté par la machine virtuelle Dalvik, spécialement conçue pour les terminaux disposant de peu de ressources.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur