Google livre un format d'échange de données sous licence 'open source'

Réseaux

La solution proposée par Google est une alternative intéressante au XML

Les « Protocol Buffers » sont distribués sous licence Apache 2.0 par Google. Ils permettent de structurer l’information qui circule entre des serveurs ou des applications. La compagnie voit en cette technologie une alternative au XML, qu’elle juge inadapté pour un usage à grande échelle.

Avec les « Protocol Buffers », Google a créé une solution facile pour mettre en place et manipuler des structures de données. Elles sont définies à partir d’un langage simple, puis transformées à l’aide du « protocol buffer compiler » en classes C++, Java ou Python. Le code généré est massivement optimisé ; 10 fois plus compact et de 20 à 100 fois plus rapide que le XML, selon Google.

Une bibliothèque de fonctions spécialisées permet de transmettre ou recevoir des messages, d’accéder aux informations, de vérifier si les données nécessaires sont bien présentes, d’effectuer des recherches, etc. Bref, voilà un ensemble simple, clair et particulièrement extensible. Les structures de données peuvent être mises à jour sans que cela impacte les logiciels déjà déployés, qui utiliseraient un modèle plus ancien. Pratique.

La compagnie se sert d’ores et déjà de cette technologie pour ses protocoles et formats de fichiers internes. Les « Protocol Buffers » sont également utilisés dans d’autres projets que la firme souhaite placer prochainement sous licence open source.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur