Google met en concurrence les pays pour son datacenter

Cloud

Le nouveau super “data center” du géant de la recherche attise les convoitises des tigres d’Asie…

Beaucoup de données à traiter, et moult possibilités…Taiwan, Malaisie, Vietnam, Japon et Corée du Sud bataillent pour obtenir ce contrat prestigieux et juteux.

Google est en train de semer une belle pagaille en Asie, la firme de Moutain View est en effet en négociations avec plusieurs pays pour installer son nouveau “data center” dans la région Asie Pacifique. Pour l’instant, le projet n’a toujours pas trouvé son pays d’asile…

Aux dernières nouvelles, la Malaisie serait en bonne position pour remporter ce marché. Le premier ministre du pays, Abdullah Ahmad Badawi, a même annoncé que Google pourrait construire son futur centre de traitement des données en terre malaisienne.

Selon nos informations Badawi aurait rencontré un des dirigeants de Google lors de la conférence de Davos. Certains analystes affirment d’ailleurs que cette idée semble pertinente puisque les internautes malaisiens sont les premiers utilisateurs des services Google en Asie du Sud-Est.

Mais les spéculations se poursuivent malgré tout, le gouvernement taiwanais affirme également que Google envisage de s’installer dans son pays. Il est clair que Google cherche à faire grimper les enchères, et cette stratégie semble payante.

Pour l’instant, Google n’a pas fait son choix et précise qu’il a en main une liste de 18 pays potentiels pour son site. Conséquence, certains estiment que l’américain envisage d’ouvrir plusieurs centres répartis sur toute la zone.

Pour conclure, précisons qu’en moyenne, un centre de traitement des données Google, coûte 600 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur