Google modifie l’algorithme de ses AdWords

Régulations

Google a informé ses annonceurs d’une modification de ses algorithmes d’extraction des AdWords qui va recentrer et affiner les résultats en liens sponsorisés, ce qui laisse cependant planer des questions autour des méthodes du moteur

Jusqu’à présent, les algorithmes de Google pour qualifier les liens contextuels extraits de la base AdWords ont fait preuve d’un ‘manque de précision’ qui profitait au moteur plus qu’à ses clients.

L’extraction des liens sponsorisés se révélait plutôt large, offrant à l’internaute une palette de ressources dont souvent la majorité n’avait que peu de liens avec sa recherche, hormis une proximité sémantique. Désormais, Google entend affiner sa méthode d’extraction afin de proposer des liens plus pertinents. Un exemple : voguons vers l’Alaska ! Dans son email à ses annonceurs, Google fournit l’exemple d’une société qui organise des croisières en Alaska (Alaskan cruises) ! La firme a acheté le mot clé ‘cruises pour sa campagne d’affichage contextuel sur Google. Sur les requêtes des internautes, jusqu’à présent le moteur fournissait des liens vers des sites qui ‘polluent’ les résultats, comme ‘Hawaiian cruises‘. Ce phénomène ne devrait plus se reproduire avec le nouvel algorithme. Certes, mais comment ça marche ? Cette nouvelle approche, plus affinée, devrait sans nul doute attirer l’attention des publicitaires, mais laisse planer un énorme point d’interrogation : comment fait Google pour affiner ses résultats ? La réponse est sans doute à rechercher dans la logique du moteur : Google à réduit la plage de liberté de son moteur de requête afin de limiter le volume des liens et d’extraire ceux dont le contexte est le plus proche de la requête. Certains experts s’interrogent sur le degrés d’intervention humaine dans cette nouvelle approche, ce qui constituerait une rupture dans les méthodes du moteur, mais il est plus que probable que Google a travaillé sur ses algorithmes, qu’il a sans doute associé à une indexation des contenus des sites des annonceurs sur lesquels pointent les liens sponsorisés. Une évolution stratégique Ce réglage des gestionnaires du moteur n’est pas anodin. En donnant un coup de vis, Google répond aux attentes des publicitaires, mais surtout – paradoxalement – il va apporter plus de visibilité aux requêtes acquises aux enchères qui jusqu’à présent ne figuraient que très loin dans les résultats des liens sponsorisés, car se plaçaient devant elles des requêtes dont les mots clés profitaient d’un fort ‘ranking’ (classement optimisé des mots clés par la prise en compte des volumes de liens). Pour résumer, en étant plus fin dans ses critères d’extraction des AdWords, Google donne satisfaction aux annonceurs, mais pourrait aussi augmenter sensiblement ses revenus en apportant une visibilité accrue à des combinaisons de mots clés jusqu’à présent largement sous évaluées? et donc augmenter son taux de clic rémunérateur !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur