Google : nouveau test intrusif sur la pub

Régulations

Le moteur de recherche teste la présence de liens ? publicitaires ? – au milieu de ses résultats organiques

Décidément, ça fume en période de vacances chez les grosses têtes de Google qui testent à tout va pour augmenter leurs revenus publicitaires. Nous vous révélions la semaine dernière (

lire notre article) le test de présence d’un troisième lien sponsorisé en haut de page. Aujourd’hui ce sont les liens publicitaires dans les résultats organiques du moteur qui sont testés sur certains résultats proposés sur Google.com. Google propose sur sa page de résultats deux espaces réservés à la publicité contextuelle, c’est-à-dire associée aux mots clés de la recherche de l’internaute : en haut des résultats organiques sur un fond coloré pour les liens sponsorisés, à droite pour les AdWords. Par résultats organiques, il faut entendre les résultats ‘naturels’ issus des index non publicitaires du moteur de recherche. Les résultats proiosés en réponse à la requête de l’internaute. Ces liens publicitaires testés par Google apparaissent en positions 6, 7 et 8 sur la page de résultats. Ils ne sont différenciés des résultats classiques que par la présence d’un filet bleu qui les sépare, et la mention ‘See result for‘ avec la requête de l’internaute. Voir la copie d’écran ci-dessous. Interrogé par ClickZ News, un porte-parole de Google a indiqué qu’il ne s’agissait pas de publicité contextuelle ‘paid listing‘ mais de résultats démarqués pour augmenter la pertinence de la recherche. Certes, les liens qui sont proposés ici sont bien des liens organiques, et ne renvoient pas vers une url publicitaire de Google. Mais alors, pourquoi ces résultats occupent-ils toujours la même place ? Pourquoi occupent-ils trois places ? Le moteur a pourtant nettoyé voici quelques années ses pages de résultats pour éviter de telles répétitions ! Google aura du mal à faire croire qu’il ne s’agit pas d’une intrusion publicitaire dans ses résultats organiques. Une démarche que l’on pensait abandonnée par les moteurs, tant elle trompait l’internaute. Et une autre question émerge? Si ces résultats – dont on ne sait comment les nommer, mais dont l’aspect publicitaire n’échappe pas ? viennent bien s’intercaler dans les résultats organiques, qu’en est-il du ‘ranking‘ des pages, la méthode de classement qui a fait le succès de Google ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur