Google opte pour la fiscalité… irlandaise

Régulations

Google va augmenter de 75% ses équipes basées à son siège social européen de Dublin, en Irlande. Une stratégie qui lui fait gagner 8% d’imposition !

Officiellement, Google étend les effectifs de son siège européen et EMEA de Dublin, fondé en 2003, afin de profiter de la qualité des diplômés des universités européennes.

Le moteur de recherche a donc annoncé qu’il prolongeait de 9.300 mètres carrés la surface de ses bureaux de Dublin, afin de multiplier par 75% ses effectifs sur les 2 à 3 prochaines années et de les porter à 600 employés. La nouvelle a été annoncée par Michael Martin, le ministre irlandais des entreprises? L’intérêt de Google pour l’Irlande ne serait donc pas seulement universitaire ? Plus prosaïquement, c’est la politique fiscale de l’Irlande qui attire les entreprises américaines, et en particulier Google. Entre une fiscalité d’entreprise à 35% aux Etats-Unis et 12,5% en Irlande, le moteur de recherche a fait son choix. D’ailleurs, l’Internal Revenue Service, le service des impôts américain, a révélé que le taux d’imposition des résultats de Google, 39% en 2004, a été ramené 31% sur les neuf premiers mois de 2005. Une réduction dont l’origine est à rechercher du côté de… l’Irlande. Une implantation à Dublin qui devrait aussi se répercuter sur le contribuable irlandais. Mais en la matière, le ministre n’a pas souhaité s’exprimer sur l’aide apportée par la Investment and Development Agency. Afficher le plus faible taux de chômage en Europe, 4,3% pour l’Irlande, mérite bien quelques concessions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur