Google poursuit son offensive vers les ‘mobiles’

Régulations

Le géant, en quête de nouveaux leviers de croissance, annonce le lancement de versions mobiles de Google News et de Google Mail

On le sait, les grands acteurs du Net ont compris qu’il était crucial pour eux de diversifier leurs revenus. Notamment chez ceux dont la publicité en ligne représente 90% du chiffre d’affaires.

Avec des terminaux mobiles de plus en plus sophistiqués et des réseaux de plus en plus rapides, ces géants voient la mobilité comme un eldorado. L’enjeu : ‘porter’ tous les services de leurs portails internet dans les téléphones. Depuis quelques mois, les accords entre constructeurs, opérateurs et acteurs du Net se multiplient : Microsoft décline au maximum ses services ‘Live’ pour la mobilité, AOL a lancé des services dédiés, Yahoo a lancé Go Mobile qui sera disponible dans certains combinés Nokia et désormais, dans les derniers BlackBerry de RIM. De son côté, Google n’est pas en reste, il a signé un accord avec Motorola, Sony-Ericsson (respectivement numéro deux et six mondial), BlackBerry et BenQ (lire nos articles). Aujourd’hui, le géant du Web annonce le lancement de versions mobiles de Google News et de Google Mail (après les versions sans fil de Google Saerch et de Google Maps). “Google est bien décidé à tirer parti du potentiel technologique que les téléphones mobiles promettent aujourd’hui aux utilisateurs, en leur proposant des produits et services pratiques, conviviaux et gratuits. Dès aujourd’hui, les utilisateurs peuvent rester en contact avec leurs proches grâce à Gmail, se tenir au courant des dernières nouvelles avec Google Actualités, et accéder à leur page d’accueil Google personnalisée – le tout depuis leur mobile”. Ces services gratuits fonctionnent avec la plupart des téléphones mobiles pouvant se connecter au Net (smartphones et PDA communicant).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur