Google+ profite du succès de Gmail

Logiciels

Gmail compterait aujourd’hui 350 millions d’utilisateurs dans le monde. Une base dont Google+, imbriqué dans Gmail, devrait profiter rapidement.

Si, à l’occasion de ses résultats trimestriels, Larry Page s’est félicité des 90 millions de membres qui animent aujourd’hui le réseau social Google+, il n’a pas oublié d’évoquer le succès d’un autre service star de la firme de Mountain View : Gmail.

Lancé en 2006, le service de messagerie en ligne de Google serait aujourd’hui utilisé par plus de 350 millions de personnes dans le monde (sans distinguer utilisateurs uniques et comptes effectivement activés). Gmail se situerait donc aujourd’hui dans la moyenne haute de ses concurrents Yahoo Mail et Microsoft Hotmail, dont les estimations portent sur 325 à 350 millions d’utilisateurs (combien d’entre eux disposent d’un compte chez les trois acteurs ?).

Gmail, l’arme anti Facebook

Mais Gmail a connu un taux d’adoption fulgurant ces derniers mois. En octobre dernier, il n’aurait compté « que » 260 millions d’utilisateurs. Nul doute que les 700 000 activations quotidiennes de terminaux Android revendiqués par le vice-président de l’activité mobile Andy Rubin ne sont pas étrangères à l’accélération de l’adoption du webmail.

Ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour Google+ et conforterait les 90 millions d’utilisateurs en à peine plus de 6 mois. En effet, le réseau social, comme le reste des activités en ligne de Google (Agenda, Documents, Photos…), étant désormais fortement intégré à Gmail (via la barre de rubriques du service), l’afflux d’utilisateurs du service de messagerie devrait profiter à terme à Google+. Et ce, d’autant plus que Google a annoncé son intention d’unifier, en mars, ses règles d’utilisation de ses principaux services. Une arme que ne possède pas (telle quelle) Facebook, qui a néanmoins de la marge avec ses 800 millions d’inscrits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur