Google propose de nouvelles versions de Chrome 4.1 et 5.0

Sécurité

Le nouveau Chrome corrige essentiellement une série de bogues et supprime, pour des questions de performances, un filtre de sécurité anti XSS.

Les développements de Google Chrome se poursuivent à grande vitesse. Après la traduction instantanée et la géolocalisation, Google introduit une nouvelle instance de sa version 4.1, toujours en bêta mais stable, de Chrome (la 4.1.249.1036 précisément).

Peu de nouveautés illustrent la nouvelle version essentiellement caractérisée par la correction d’un certain nombre de bogues. Les détails de ces corrections se trouveront sur cette page. Google en profite pour désactiver la fonction XSS Auditor (ou anti-reflected-XSS) qui ajoute un filtre de vérification de présence de script sur une page web au niveau de sa requête. Il s’avère que la fonction, encore expérimentale, génère de sérieux problèmes de performances. Même si ces problèmes se constatent « dans de rares cas », Google préfère donc désactiver temporairement cette protection à des fins de confort de navigation.

Chrome 5.0, la version de développement, poursuit également son bonhomme de chemin. La dernière mouture (5.0.342.5) s’emploie surtout à améliorer les fonctionnalités de la barre des marques-pages sous environnement Mac OS X. Il reste néanmoins des dysfonctionnements comme l’accès impossibles aux bookmarks lorsque ceux-ci s’affichent dans la liste au-delà de la limite de l’écran. Des améliorations portent enfin sur la saisie automatique dans les formulaires en ligne.

Autant de nouveautés qui profiteront ultérieurement à la version stable de Chrome. Aidé d’une campagne de communication massive conjointement à l’instauration du Ballot Screen de Microsoft, l’application de Google s’impose sur le marché des navigateurs. Selon StatCounter, Chrome a dépassé les 7% de présence à l’échelle mondiale en mars 2010 contre 5,45% en décembre dernier. Une tendance légèrement plus marqué en Europe où Chrome est désormais utilisé par 7,11% des internautes contre 5,06% en décembre. Une progression qui se fait visiblement aux dépens de Mozilla Firefox. Un prochain dossier nous permettra de vérifier les performances de Chrome face à la concurrence, notamment le prometteur Internet Explorer 9.

A lire aussi : Dossier : quel sera le navigateur phare de l’année 2010 ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur