Google: recul historique du chiffre d'affaires

Cloud

Pour la première fois de son histoire, les revenus de trimestre à trimestre ont diminué… Mais la cote en Bourse ne fléchit pas

Dans la publication de ses chiffres du trimestre écoulé (au 31 mars), le géant des moteurs de recherche n’a pas pu dissimuler que ses recettes, directement liées au marché de la publicité, ont baissé. C’est une première dans son histoire. Jusque là, les revenus de Google n’ont jamais cessé de croître, trimestre après trimestre.

Du coup, Google, comme toute entreprise de la “vraie” économie, surveille de plus près ses marges. D’où l’explication sur le fait que le champion du ‘search’ aurait commencé à diminuer le montant des rétributions à ses milliers de partenaires…

Pour autant, le modèle économique n’est pas remis en cause, pas pour le moment en tous cas. Google vient en effet d’enregistrer un hausse de 9% de son résultat, par rapport à l’année précédente. La marge brute d’exploitation (format GAAP) du trimestre reste confortablement positive à 1,88 milliard, soit 34% des revenus, ce qui donne une marge nette (net income) de 1,42 milliard… – de quoi rémunérer les actionnaires.

D’une année à l’autre, le chiffre d’affaires du 1er trimestre reste en hausse: +6% à 5,51 milliards de dollars. Mais par rapport au dernier trimestre de 2008 (octobre à décembre), c’est un recul, historique : les revenus ont fléchi de -3%. En clair, rien de catastrophique, mais la crise est passée par là.

Ce 16 avril, après clôture de la Bourse, l’action Google a néanmoins encore gagné +4%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur