Google relance son offensive dans les mobiles

Cloud

Toujours pas de Gphone mais le géant du Web annonce de nouveaux outils permettant aux fabricants de mobiles de mieux implémenter ses services

Comme ses concurrents, la mobilité est ‘top-priority’ pour Google. Distancé sur ce terrain par Yahoo, le géant de Mountain View devrait sous peu annoncer une nouvelle offensive.

On savait déjà que le projet de combiné made in Google (ou Gphone) n’était plus à l’ordre du jour mais que le groupe planchait sur un OS mobile gratuit basé sur Linux et financé par la publicité. Objectif, détrôner les systèmes d’exploitation Windows Mobile, Palm Os et Symbian.

Aujourd’hui, selon le Wall Street Journal, Google devrait présenter dans les prochaines semaines une série de nouveaux outils permettant aux fabricants de mobiles et aux développeurs de mieux implémenter ses services comme Search, GMail, Calendar, mais aussi Maps ou YouTube.

Ces outils permettront de proposer d’ici la mi-2008 des combinés compatibles avec les offres de Google, rapporte le quotidien, citant des sources proches du dossier. LG et le taiwanais HTC auraient été approchés.

Toujours selon ces sources, l’implémentation de ces offres se ferait en totale indépendance vis à vis de l’OS utilisé par le combiné. Ce qui permettrait à Google d’adresser l’ensemble du marché.

D’après le journal, Google chercherait également à établir des partenariats avec des opérateurs mobiles tels que T-Mobile USA, une filiale de Deutsche Telekom, ou encore Orange et 3 UK en Europe.

“Nous démentons ces informations”,déclare-t-on mardi au siège de France Télécom.

Pour Google, le marché du mobile est stratégique. Cherchant à diversifier ses sources de revenus, le moteur considère le mobile comme un levier de croissance incontournable. D’où ses réflexions autour d’un Gphone. Mais la première étape consiste d’abord et avant tout à porter ses services au sein de plus en plus de mobiles.

Pour autant, Google, si dominant sur le Net, est à la traîne sur le mobile face à Yahoo. Grâce à de multiples accords passés en 2006-2007, les services du portail sont présents nativement sur les terminaux HTC, Nokia, Motorola, Samsung, RIM (Blackberry) et LG. Par ailleurs, le groupe a lancé sa nouvelle suite Yahoo Go for Mobile 2.0 qui intègre un nouveau moteur de recherche. Yahoo est incontestablement en position de force. Pour le moment.

Mais les géants du Web vont devoir affronter une nouvelle concurrence, celle des fabricants eux-mêmes ! Ainsi, Nokia va ouvrir son propre portail de contenus et de services baptisé ‘Ovi’. La bataille s’annonce donc acharnée.

Autre domaine de compétition, la publicité sur mobile. Yahoo a lancé Yahoo Mobile Web Service dans 19 pays permettant aux annonceurs de cibler les mobinautes sur leur téléphone portable via les principaux réseaux d’opérateurs mobiles. Google de son côté a annoncé en septembre que son célèbre AdSense sera exploitable sur les mobiles. Concrètement, les annonceurs pourront placer des bannières, des liens sponsorisés, du click-to-call. Comme sur Internet, les publicités sont affichées en fonction du contenu éditorial.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur