Pour gérer vos consentements :

Google renforce la sécurité de son Cloud avec la puce Titan

L’annonce doit être faite demain, mais Reuters explique qu’Alphabet, la maison-mère de Google, va présenter une puce nommée Titan. Elle se chargera d’assurer la sécurité des équipements utilisés dans le cadre des services Cloud de Google. De la taille d’une boucle d’oreille, la puce a été installée dans chacun des milliers de serveurs et cartes réseau dans les datacenters de la firme américaine.

Titan a été élaboré pour analyser les équipements et s’assurer qu’ils n’ont pas été compromis. Ainsi, si la puce découvre des preuves qu’un serveur ou un équipement réseau ont été touchés, le dispositif sera immédiatement bloqué. Google estime que cette solution sera un élément différenciant par rapport à AWS et Microsoft sur la sécurité du Cloud. Les clients sont souvent inquiets sur le fait que les équipements pour datacenter dont les serveurs soient fabriqués en Asie et soient compromis avant leur livraison. Cette brique sécurité portée par la puce Titan devrait trouver un écho favorable auprès des activités fortement réglementées comme les services financiers et bancaires.

Grappiller des parts de marché à AWS et Microsoft

La puce a été brièvement présentée en mars dernier par Urs Hölzle, vice-président senior de l’infrastructure de Google Cloud. Dans un blog, il décrivait Titan comme « une puce spécialement conçue pour garantir la sécurité des équipements liés à l’infrastructure Cloud et nous permettant d’identifier et d’authentifier les accès légitimes au niveau matériel ».

Pour une majorité d’analystes, la sécurité est toujours considérée par les DSI comme un frein dans la migration vers le Cloud public. Ce terme englobe souvent plusieurs sujets comme la disponibilité, la sûreté des données, la réversibilité des données et leur géolocalisation (pour la conformité), etc. Avec Titan, Google entend bien lever cette hypothèque et augmenter ses parts de marché dans le Cloud public. Actuellement, la firme de Mountain View affiche 7% de parts de marché contre 41% pour AWS et 13% pour Microsoft Azure.

A lire aussi :
Snapchat, un contrat de 2 milliards de dollars sur Google Cloud sur 5 ans

Pokémon Go peut remercier Google Cloud, Kubernetes et Docker

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago