Avec Android M, Google renforce sa stratégie pour les véhicules

LogicielsMobilitéOpen SourceOS mobiles

Evolution d’Android Auto, Android M pourra fonctionner pleinement sans l’aide d’un smartphone externe. Android remplacera ainsi la console centrale des voitures.

Une offre Android adaptée au monde des véhicules serait en cours de mise au point par Google. Android M sera capable de se connecter directement sur la Toile, sans passer par un smartphone tiers.

Une évolution de l’offre Android Auto, limitée aux fonctions de navigation et de musique (l’installation d’applications tierces reste toutefois possible), et qui passe par un smartphone pour basculer en mode connecté. Android M se veut donc un système complet, là où Android Auto était plus vu comme un complément des smartphones. Les différences entre les deux offres restent toutefois ténues.

Android, future star de l’automobile

Que ce soit pour Android Auto ou Android M, la stratégie de Google restera similaire à celle mise en place sur les autres marchés abordés par Android. La firme ne va ainsi pas proposer de produits en direct, mais se rapprocher des constructeurs afin qu’ils intègrent en standard cette offre au sein de leurs véhicules

L’offre Android Auto semble intéresser de nombreux constructeurs automobiles. L’Open Automotive Alliance compte ainsi 28 constructeurs à son actif (dont Renault), contre seulement 4 lors de sa création, en janvier 2014.

Un succès qui demeure logique. Wind River nous signalait en effet dès 2012 qu’Android se faisait rapidement une place dans le monde des systèmes multimédias dédiés aux véhicules. Voir à ce propos notre article « Wind River : Android va bien au-delà de la téléphonie mobile ».

À lire aussi :

Google présente Android 5.0 Lollipop en étoffant sa gamme Nexus
Vers un Lolliflop pour les mises à jour Android 5.0 ?
Android Studio 1.0 : l’IDE officiel pour l’OS mobile de Google

Crédit photo : © syda production – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur