Google revendique 500.000 clients Entreprises

Logiciels

La croissance des utilisateurs de Google Apps Edition Premium serait constante, selon le géant du Web

Voila qui va encore un peu plus inquiéter Microsoft, roi incontesté de la bureautique avec Office. L’offensive de Google dans ce domaine, avec la suite ‘Google Apps Edition Premium’, commencerait à porter ses fruits. Selon Dave Girouard, directeur général de l’activité entreprise de la firme, cité par les Echos, “Nous comptons aujourd’hui plus de 4.000 entreprises utilisatrices en France et environ un demi-million dans le monde”.

Rappelons que cette suite bureautique en ligne et payante (50 dollars par an et par utilisateur) englobe un traitement de texte, un tableur, un agenda, une messagerie et un logiciel de présentation et de vidéo-conférence. Elle permet le travail collaboratif et dispose d’une hotline et d’un kit d’administration

Déjà, en septembre dernier, Google remportait une jolie victoire puisque Capgemini annonçait qu’il proposerait désormais à ses clients Google Apps Edition Premium. Capgemini gère aujourd’hui les applications de plus d’un million d’entreprises dans le monde. Elle proposera à ses clients l’achat, la gestion de Google Apps et l’assistance.

A cette époque, Google ne revendiquait que 100.000 entreprises utilisatrices dans le monde. En quelques mois, la progression a donc été forte même le chiffre de 500.000 inclut également les utilisateurs de la version gratuite de la suite…

Toujours selon Dave Girouard, “l’essentiel de nos clients est constitué de petites et moyennes entreprises, mais nous comptons 30 à 40 groupes mondiaux qui testent des pilotes”.

Même s’il s’en défend, Google poursuit son offensive anti-Microsoft. Apps “ne possède pas toutes les fonctionnalités de Microsoft Office et ce n’est pas son objectif”, a-t-il assuré il y a quelques mois… Difficile à croire.

Du côté de Microsoft, qui détient 90% du marché de la bureautique avec Office, on reste serein en pointant les limites fonctionnelles et sécuritaires des applications en ligne. Sur ce point, le moteur a réagi et promet de profondes améliorations quant à la sécurité grâce au rachat récent de Postini.

Microsoft prône l’utilisation du logiciel et des services, de continuer de travailler ‘off line’ pour la richesse fonctionnelle et de basculer ‘on line’ seulement lorsque c’est possible. Une partie de l’activité s’exerce obligatoirement en ‘desktop’ (poste de travail) avec les fonctionnalités d’Office 2007 enrichies avec le ‘on line’. Rappelons que seules les ressources en local permettent de disposer d’applications riches.“, nous confiait il y a peu de temps Fabrice Milhoud, responsable stratégie de Microsoft France. L’éditeur mise aussi sur les logiciels en ligne avec Office Live.

Pour autant, les avancées de Google pourraient finir par impacter Microsoft. D’autant plus que IBM y va également de sa solution bureautique gratuite en ligne avec Lotus Symphony, lancée fin septembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur