Après Amazon et ses drones, Google se lance dans la robotique

OS mobilesRégulations

Google s’engouffre dans la robotique avec l’objectif de séduire l’industrie et de concurrencer Amazon dans la logistique. Andy Rubin, co-créateur d’Android, est à la tête de ce projet à long terme.

Après Amazon et la livraison par drone, Google s’attaque à la robotique. D’après le New York Times, l’entreprise travaille à la création d’une nouvelle génération de robots à l’attention du monde professionnel. Le projet, qui reste encore confidentiel, est piloté par le co-créateur du système mobile Android, Andy Rubin, remplacé à la tête de la division par Sundar Pichai.

Une vision sur 10 ans

Il n’est pas question aujourd’hui de robotique grand public. Google ciblerait l’industrie, plus particulièrement l’assemblage électronique, ainsi que la logistique et le commerce en ligne, et ce pour mieux rivaliser avec Amazon, également puissant dans le Cloud .

Le projet de Google nécessite des moyens et une vision à long terme, « sur 10 ans », a expliqué Andy Rubin au journal américain. Pour atteindre ses objectifs, la multinationale américaine a acquis discrètement au premier semestre pas moins de 7 entreprises spécialisées : Schaft, Industrial Perception, Meka, Redwood Robotics, Bot & Dolly, Autofuss et Holomni.

Interrogé par le New York Times sur des créations possibles, Andy Rubin a évoqué l’exemple d’un essuie-glace assez « intelligent » pour fonctionner sans intervention humaine dès qu’il pleut.  Tout en ajoutant que les opportunités sont nombreuses en matière de robotique.

Larry Page, PDG de Google, a salué dans un billet ce nouveau grand projet. Il a observé qu’un autre pari de l’ingénieur, Android considéré au départ comme une idée folle, équipe désormais des terminaux mobiles placés dans la poche de centaines de millions d’utilisateurs.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur