Google se fait épingler par la SEC

Cloud

A quelques jours de son entrée en Bourse, Google a dû annuler plus de 28 millions d’actions qui n’avaient pas été enregistrées légalement

Google a-t-il volontairement omis de déclarer 23 millions d’actions vendues à ses employés et 5,6 millions de stock-options distribuées à 301 personnes ?

Certes, cette pratique semble courante et régulièrement oubliée par les entreprises au moment de leur IPO. Mais l’absence de déclaration viole le Security Act de 1933, ainsi que les lois de 18 états américains ! Google est donc contraint d’annuler ces actions, et a offert à ses salariés de les racheter à leur prix d’établissement, ou pour les stock-options à 20% de leur valeur. Pour financer cette opération, Google ponctionnera dans ses réserves en ‘cash’, 550 millions de dollars en banque à fin juin !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur