Google se lance dans l’information boursière

Régulations

Le géant américain annonce la disponibilité en bêta-test de ‘Google Finance’, qui permet aux actionnaires, investisseurs, et simples amateurs, de suivre au mieux le cours d’une action

Google fait comme les autres. Le service que présente le groupe n’est pas particulièrement innovant, mais la formule est rentable.

Ce qui saute aux yeux, c’est l’interface aérée et simple à utiliser. Google Finance permet de suivre les évolutions des cours en temps réel. Bien qu’il ne s’agisse que de la version bêta-test elle montre bien la capacité du service. L’interface montrant l’évolution des cours est assez impressionnante, car elle s’actualise régulièrement sous nos yeux. À noter également, la possibilité d’observer l’évolution du cours d’une action sur une plus grande période, une option singulière et pratique. Par ailleurs, comme Google News, le nouveau service diffuse des informations tirées de différents médias, agences de presse et journaux. Avec Google Finance, le groupe ne prend pas un risque énorme, comparé à un service comme Google Earth, qui, au moment de sa mise en service, était pratiquement le seul outil permettant de se promener virtuellement autour de la terre, une mini-révolution, dans un fauteuil. Mais le petit dernier va devoir faire face à des sites d’expérience, reconnus par les internautes comme des sources fiables, par exemple Yahoo Finance, MSN Money ou encore CNN Money. Google Finance vient combler un manque et s’ajoute discrètement dans la kyrielle de services étiquetés Google : Google News, Google Blog Search, Google Image, Google Earth, Google Groups, Google Account, Google Alerts… Sur sa page de présentation du service, Google se targue d’être “devant les concurrents” grâce à ses autres outils automatisés qui lui permettent d’avoir “un contenu attractif et le plus complet”. Des modules interactifs permettent l’actualisation des cours tirée depuis 4.500 sources anglophones. Et des icônes de couleurs signalent les événements importants de la vie de l’action sur plusieurs années. Une option intéressante pour les plus boursicoteurs en quête d’un petit pécule : il est possible de paramétrer son portefeuille d’actions personnalisé ou encore de recevoir les cours de bourse par SMS. La version bêta de Google Finance ne couvre pour l’instant que les places financières nord-américaines. D’autres marchés devraient être ajoutés prochainement, mais le groupe n’a pas précisé de date. Pour visiter le site de Google Finance


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur