Google se prépare à défier Yahoo et MSN

Régulations

Sur une interface aussi minimaliste que celle de Google, le moindre changement peut cacher une révolution, aujourd’hui destinée à affronter Yahoo et MSN

Le premier moteur de rechercher mondial développe, teste, fait évoluer son modèle économique. En fait, Google se prépare à franchir deux étapes stratégiques : affronter la concurrence, qui s’organise nommément contre lui, et préparer son IPO, dont l’intérêt commence à se faire moindre aux yeux de certains observateurs.

La version internationale Google.com vient ainsi de faire sa révolution, en douceur, avec la modification de son contenu. Pas une révolution visuellement majeure, mais juste l’apparition de Froogle et un accès aux technologies annexes. Froogle, encore en version beta et exclusivement américaine, c’est la réponse de Google à Yahoo qui se renforce sur le commerce en ligne. En particulier après le rachat par le portail de Kelkoo dont Froogle est un concurrent direct, c’est-à-dire un comparateur de prix. Autre évolution du moteur, le menu ‘more »‘ se renforce et donne accès à la fois aux Google Services et aux Google Tools, c’est-à-dire aux nombreuses fonctionnalités qui viennent compléter le moteur de recherche, dont les Google Labs, les technologies actives ou en cours de développement, comme les Google Bar ou la traduction des pages Web. Mais la révolution la plus stratégique pour le moteur n’est pas directement visible, bien que ses effets se ressentent quotidiennement dans ses résultats. En effet, depuis plusieurs semaines les résultats affichés en réponse à des requêtes sont devenus fluctuants, pour ne pas dire aléatoires, au point que certaines entreprises sont allées jusqu’au procès afin d’exiger du moteur le retour de leurs positionnements. En fait, tout porte à croire que Google expérimente soit de nouveaux algorithmes, soit des modifications sensibles dans les réglages de ces derniers. En tous cas, d’un jour sur l’autre, voir même d’une seconde à l’autre, les résultats fournis par Google peuvent être totalement différents. Un véritable casse tête pour les spécialistes du référencement. Tout cela cache en réalité la campagne politique pour la triangulaire qui se prépare. Qui de Google, Yahoo ou Microsoft MSN remportera la victoire ? Chacun fourbit ses armes, les alliances se préparent, toujours dans un sens unique comme le démontre l’appel du pieds publicitaire de Yahoo vers MSN, qui définissent clairement Google comme l’ennemi à abattre. D’autant que Google continue de surfer sur son incroyable notoriété, et que si son IPO, son entrée en Bourse, réussit, le moteur disposera de nouveaux moyens pour continuer son développement et renforcer une position encore fragile, ce que ses détracteurs tentent d’éviter. Au final, le domaine de la recherche pourrait rapidement se résumer à trois acteurs majeurs, quelques outils locaux, comme Wanadoo-Voila se partageant les miettes, à condition de faire évoluer leurs technologies, et non pas seulement à coups de décevants dépoussiérages de la charte graphique, comme cela a été le cas jusqu’à présent !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur