Google s’intéresserait à Open Solaris

Régulations

Le moteur de recherche expérimente la version Open-Source du système d’exploitation Solaris de Sun. Selon certaines sources, Google voudrait remplacer ses serveurs Linux et Intel

Le spécialiste des outils informatiques d’aide à la décision et de gestion de la performance a dégagé sur le trimestre au 31 août, un bénéfice de 23,8 millions de dollars, soit 26 cents par action, contre 24,9 millions (27 cents) un an plus tôt.

Des performances en baisse, mais supérieures aux attentes. Le chiffre d’affaires a atteint quant à lui 229,5 millions de dollars alors que les analystes anticipaient 227,05 millions.

Pour le troisième trimestre de l’exercice, le groupe a dit prévoir un chiffre d’affaires de 237 à 245 millions de dollars, et un bénéfice par action de dix à 14 cents après dilution.

Des rumeurs commencent à courir disant, en substance, que Google serait si impressionné par Open Solaris qu’il pourrait remplacer son réseau de serveurs Linux et ses puces Intel.

Selon Network World, la sortie du code source Solaris il y a quinze mois, ainsi que les nouveaux serveurs AMD de Sun pour le faire tourner, aurait attiré l’attention de Google.

Le directeur des systèmes d’information de Sun, Robert Worrall, a confirmé que Google posséderait déjà un “nombre significatif” de Solaris dans ses centres de données.

Il affirme que la société est un des nombreux clients “enthousiastes par la possibilité” de remplacer les serveurs Linux en serveur AMD Opteron utilisant Solaris. Affaire à suivre.

(Avec TheInquirer.fr)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur