Google souhaite faire parler ses publicités

Régulations

Le moteur de recherche ne cesse pas d’innover. Aujourd’hui, l’on apprend qu’il souhaite mettre en place des publicités parlantes, de quoi faire jaser la concurrence!

Le géant des moteurs de recherche vient d’annoncer, une fois n’est pas coutume, le lancement d’un énième projet. Selon le quotidien

“Les Échos”, Google est en train de tester un programme permettant la mise en relation téléphonique entre les internautes et les annonceurs de ses liens sponsorisés. Le principe de cette nouvelle application, qui est encore en test, est simple. Il consiste en la mise en place d’une petite icône dans le lien sponsorisé que l’internaute souhaite consulter. En promenant sa souris sur le lien, l’usager voit apparaître un numéro de téléphone et s’il double clique, son téléphone sonne au bout de quelques secondes et il rentre en contact avec l’annonceur. D’après l’article des “Échos”, pour l’heure l’appel est gratuit. Dans un élan de générosité, Google annonce qu’il a décidé de régler la note. Pour l’instant, le moteur de recherche ne donne pas les résultats de cette expérimentation. Mais cette nouvelle idée pourrait bien donner naissance à un nouveau marché : l’utilisation de la voix dans la publicité sur la Toile ou “pay-per-call”. Rappelons que Google lorgne sur le marché de la voix depuis bien avant le rachat de Skype par eBay en septembre. Et les premières idées commencent à fleurir dans les esprits fertiles des ingénieurs et développeurs du groupe américain. L’idée est bonne, mais le coût est élevé, en moyenne l’on estime que chaque appel devrait coûter 7 dollars. Un montant important quand on sait que le tarif d’un lien classique renvoyant vers le site de l’annonceur coûte en moyenne 50 cents. L’on estime que le “pay-per-call” devrait représenter un marché de 1,4 à 9 milliards de dollars d’ici à 2009 (Chiffres Kelsey Group).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur