Google Talk est disponible

Régulations

C’est fait ! Bêta ou pas, le géant Google vient de lancer sur le marché un service de messagerie de type MSN/ICQ. Une énième provocation qui risque fort de troubler également l’activité jusque là tranquille du célèbre Skype

Pas une journée ne se passe sans qu’un nouvel élément ne vienne durcir la compétition qui fait rage entre Yahoo, Microsoft et Google. Trois jours seulement après le lancement du deuxième opus de sa fameuse “Desktop sidebar 2” (lire nos articles), notre “Zorro” de la Toile persiste et signe. La lutte promet d’être terrible?

Depuis plusieurs jours une rumeur persistante circulait sur le Net: Google semblait lorgner la téléphonie, et les spéculations allaient bon train pour connaître la date de sortie d’un programme de messagerie instantanée made in Mountain View. Et grâce aux indiscrétions du Los Angeles Times, on savait dès hier que la sortie de Google Talk était imminente. D’autant que face à l’explosion de la téléphonie sur Internet grâce à la technologie de la VoiP, il fallait faire vite. Le choix de sortir le programme dès aujourd’hui, dans sa version bêta, relève donc d’un esprit tactique digne du maître de guerre Lao Zui. Le coup porté à Yahoo et Microsoft est violent et démontre l’envie non dissimulée du groupe de devenir un portail. Alors la “succes story” va t-elle être au rendez-vous? Il reste à savoir si les habitués de MSN Messenger et de ICQ migreront vers ce nouveau service “Googlien”. MSN est le leader mondial incontesté avec près de 142 millions d’utilisateurs, suivi de Yahoo (63 millions) et AOL (55 millions). Les détails de la version bêta de Google Talk Cette première version n’est pour l’heure disponible qu’en anglais et ne fonctionne que sur XP et Windows 2000. A noter que pour la faire fonctionner l’internaute doit disposer d’un compte Gmail. Le programme a été développé avec le protocole Jabber/XMPP [ndlr :Extensible Messaging and Presence Protocol] qui permet de se connecter aux services Google Talk depuis son propre client. Une nouveauté de taille. Les autres services de messagerie instantanée verrouillent leurs protocoles afin d’en réserver l’usage à leur logiciel maison. L’application de 900K n’est pour l’instant pas disponible pour Linux ou MAC mais les utilisateurs de ces OS pourront l’utiliser selon les cas. Pour cela une liste des clients compatibles est disponible sur : http://www.google.fr/talk/otherclients.html. A noter que pour le client Trillian Pro, la version de Google Talk coûte 25 dollars. Une fois le “soft” installé, on est surpris par la simplicité de l’interface qui, comparée à celle de MSN, est très épurée. Autre point positif -mais qui ne devrait pas durer: cette version est sans pubblicité. Les futures versions de Google Talk pourraient permettre à leurs utilisateurs de communiquer indifféremment depuis un ordinateur ou un téléphone conventionnel, à l’image de ce que propose SkypeOut de Skype. “Google Talk fonctionne avec un logiciel agissant comme un standard téléphonique: il permet de mettre en liaison des personnes utilisant des systèmes de messagerie instantanée différents”, a précisé Georges Harik, directeur des nouveaux produits ; il a indiqué que sa société travaillait en alliance avec les fournisseurs d’accès à Internet, dont Earthlink, Yahoo, AOL (America OnLine) et Skype. Microsoft vient de publier MSN 7.5

La firme de Redmond réagit. Elle vient de publier la version 7.5 de son logiciel de messagerie instantané : MSN Messenger. Au menu de cette nouvelle version quelques améliorations : -un nouvel écran de connexion -de nouveaux raccourcis -des fonctionnalités audio améliorées -un nouvel algorithme d’annulation de l’écho et des fonds animés pour les conversations avec des clips vocaux -et la résolution de quelques bugs de sécurité. [ndlr : attention cette version ne supporte pas Windows 2000]


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur