Google teste les vulnérabilités des applications web

Google vient de lancer une nouvelle application web de microblogging, Jarlsberg, dont l’objectif est de faire le tour des vulnérabilités classiques présentes au sein de ce type de services. « Jarlsberg a une caractéristique que la plupart des applications tentent d’éviter : beaucoup de failles de sécurité », ironise Bruce Leban de la software engineering team de Google.

Il s’agit donc d’une application web volontairement truffée de bogues. Le but est ici de montrer comment les pirates découvrent des vulnérabilités dans les services web, comment ils les exploitent et comment on peut s’en protéger. Pour atteindre ces trois objectifs, le plus simple reste encore de se mettre dans la peau d’un pirate. C’est exactement l’angle retenu pour ce cours pratique – « Web Application Exploits and Defenses » – écrit par Bruce Leban, Mugdha Bendre et Parisa Tabriz.

Pour démarrer l’aventure, rendez-vous sur cette page web, puis suivez les indications qui vous sont données. Divers défis vous seront lancés, avec des indices, des ‘exploits’ et la manière de corriger les problèmes constatés. Certaines failles pourront être découvertes sans l’aide du code source de l’application. Pour d’autres, un coup d’œil à cet endroit sera nécessaire.