Google toujours dans la course au spectre

Régulations

Le géant de Mountain View pourrait dépenser 4,6 milliards de dollars pour s’offrir une fréquence à exploiter sur le sol américain

Les projets de Google dans la mobilité restent encore multiples. Outre la plate-forme Android lancée il y a quelques jours, Google n’a pas abandonné son ambition de postuler à l’acquisition d’une fréquence hertzienne lors de la vente aux enchères organisée par la FCC (Federal Communications Commission) qui doit se tenir en janvier 2008, selon le Wall Street Journal.

Le géant envisagerait de se lancer dans cette course sans partenaires.

Selon le quotidien américain, qui cite des sources proches du dossier le montant total de l’enchère pourrait s’élever à 4,6 milliards de dollars.

Cette somme colossale serait issue des fonds de Google et le groupe pourrait également emprunter de l’argent auprès d’investisseurs.

Pour l’instant, cette information n’a pas été démentie par Google. Rappelons que le groupe est actuellement en phase de test d’un réseau de téléphonie avancée sur son réseau internet de Mountain View.

En lançant un tel programme d’expérimentation, Google donne involontairement un indice fort au secteur des telcos sur ses ambitions en tant qu’opérateur de téléphonie mobile.

Rappelons qu’en août dernier, lors d’une conférence face à des géants de l’industrie, Eric Schmidt, p-dg de Google, a confirmé que sa firme va ‘probablement‘ réaliser ses projets sur les réseaux américains d’abord, à l’orée du passage de la télévision analogique au numérique, en 2009.

Le moteur de recherche, qui poursuit sa quête de nouveaux modèles économiques, veut prendre sa part de marché sur les réseaux haut débit sans fil, a-t-il indiqué devant la très conservatrice Progress and Freedom Foundation.

Google entend-il maîtriser de bout en bout la chaîne du mobile avec d’un côté les fréquences et de l’autre les combinés développés autour de sa solution Android ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur