Google va massivement investir en France

Cloud

Dans un entretien aux Echos, Eric Schmidt, p-dg du moteur, détaille ses ambitions en France et revient sur l’évolution du marché de l’Internet

Google en dit plus sur sa stratégie. Un changement philosophique important pour une entreprise habituée au secret et à la communication a minima. Dans une interview accordée au quotidien

les Echos, Eric Schmidt, p-dg du moteur détaille les positions et les ambitions du géant de l’Internet, notamment en France. La consolidation du secteur Sur ce point, Google est très clair. Le moteur ne participera pas à un mouvement de concentration, car il ne croît pas à l’émergence d’un acteur unique sur ce marché. “Il va très probablement y avoir une consolidation, mais je ne pense pas que Google y jouera un rôle. La presse se trompe quand elle imagine qu’il y aura qu’un seul acteur qui dominera l’industrie. La raison est simple: la publicité est une activité qui ne se concentre pas sur un seul système. Les annonceurs ne se contententeront pas d’un seul Google”. Et concernant éventuel rachat d’AOL, dont les activités européennes sont en vente ? “Nous pourrions racheter AOL Europe, mais ce n’est pas nécessaire. Nous avons déjà un accord avec AOL, nous avons investi 1 milliard de dollars dans la société”. Les ambitions en France “Nos activités ont explosé en France, qui croît maintenant plus vite que l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Nous adoptons davantage nos produits et les contenus aux marchés locaux.Nous allons d’ailleurs annoncer quelque chose en ce sens avec Google Video la semaine prochaine. Il y a en France des compétences techniques et une excellence en mathématiques qui me conduisent àcréér bientôt un centre de recherche et développement; Google doit apparaître aussi français que possible et seuls des ingénieurs locaux pourront y parvenir. Les éditeurs français contre Google Book Search C’est un sujet d’inquiétude en France et en Allemagne, c’est pourtant dans l’intérêt des Français et des Allemands. Nous numérisons des ouvrages que nous indexons dans notre moteur. Mais nous ne montrons qu’une infime partie du texte, qui est en plus, impossible à imprimer. Notre but est de permettre aux gens de découvrir de nouveaux livres. Je ne vois pas où est le problème. Une petite pique pour Vista ? Vista et son Live Search intégré est-il une menace pour Google. Visiblement non. “On ne sait toujours pas quand sortira Vista. Microsoft parle de janvier, d’autres disent que ce sera en mars. Et bientôt je m’attends à ce qu’il y ait une troisième date. Pour l’instant, Vista n’existe pas. Et de toutes façons je pense que les gens veulent utiliser en priorité Google comme moteur de recherche”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur