Google va scanner les livres de la bibliothèque de Californie

Régulations

La forte mobilisation contre le projet de numérisation des livres ne semble pas effrayer le géant américain de la recherche

La bibliothèque de l’Université de Californie a rejoint le projet ex Google Print renomé Google Livres, qui consiste à numériser des millions d’ouvrages à travers le monde.

Cette annonce faite par l’agence Reuters montre que malgré les contestations des ayants droit, des éditeurs et de certains bibliothécaires, le groupe a l’intention de poursuivre son titanesque projet de numérisation des livres.

Google poursuit donc sur sa lancée malgré les craintes qui pèsent sur le respect des droits d’auteurs. (lire notre dossier)

Le mastodonte a annoncé qu’il allait scanner “plusieurs millions” de livres parmi les 34 millions de titres que possède la bibliothèque de l’Université de Californie, afin de les rendre disponibles en ligne.

L’université de Californie détient 100 bibliothèques réparties sur 10 campus, ce qui constitue la plus grande base de recherche universitaire au monde.

Le projet Google Livres, lancé il y a environ un an et demi, a déjà rallié le soutien de la New York Public Library et des universités d’Harvard, Oxford, Stanford et Michigan qui ont autorisé la numérisation des ouvrages de leurs bibliothèques.

Pour consulter notre dossier sur la numérisation des ouvrages


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur