Google veut veiller sur la sécurité des maisons avec Dropcam

CloudRégulationsSécurité

Après Nest, Google étofferait son portefeuille dans le domaine de la domotique avec Dropcam. Cette société est spécialisée dans la surveillance vidéo.

Décidément la maison connectée centralise les efforts des grands acteurs de l’IT. Apple devrait, à l’occasion de sa conférence développeur WWDC la semaine prochaine, présenter une plateforme baptisée « Smart Home ». Elle doit faire d’iOS présent sur les iPad et les iPhone le pilote de plusieurs éléments connectés de la maison.

Google n’est pas absent de ce nouveau terrain de croissance. On se souvient que la firme américaine avait mis 3,2 milliards de dollars pour acquérir Nest. Cette société est spécialisée dans la mise au point de capteurs intelligents, dont son produit phare est un thermostat capable de tracer le comportement des habitants d’une maison afin d’apporter des fonctions avancées d’économies d’énergie. La start-up a également récemment lancé un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone.

Des négociations pour racheter Dropcam

Aujourd’hui, la firme de Mountain View s’intéresserait, selon The Information, à une autre start-up, Dropcam. Cette société a été créée en 2009 et propose des caméras de surveillance pour les bâtiments à prix abordables (200 dollars pour les professionnels et 150 dollars pour les particuliers). Les produits ne nécessitent pas d’abonnement à un service. Ils sont diurnes et nocturnes, disposent d’un micro pour dialoguer et ils sont pilotables à distance via des applications mobiles pour iOS et Android. Les vidéos en haute définition sont diffusées en streaming mais elles peuvent être stockées dans le Cloud. Sur la détection de mouvement, la jeune pousse propose des capteurs (Tab pour 30 dollars) qui s’installent sur les points d’entrée de la maison (fenêtres, portes). La personne reçoit une alerte en cas d’intrusion sur son smartphone.

Le marché de la vidéosurveillance est en plein développement. Selon une étude du cabinet IHS, une croissance de 12% est attendue pour l’année 2014. En termes de chiffre d’affaires, les analystes attendent 15,9 milliards de dollars de revenus en 2014 contre 14,1 milliards en 2013. Si le cabinet montre les différentes tendances de ce marché, comme les contraintes réglementaires, le développement des technologies, il faudra compter dans les prochaines années sur une adoption progressive des particuliers de la vidéosurveillance. Apple et Google semblent bien décidés à investir de fortes sommes sur ce marché.

A lire aussi :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur