Pour gérer vos consentements :

Google verserait plus de 3 Mds $ pour rester sur les iPhones

On savait que l’iPhone restait la machine à cash d’Apple. Une vérité qui ne se dément pas et qui s’étend à l’ensemble de l’écosystème. Mais être présent sur les célèbres smartphones a un coût. Un cabinet d’analystes, AllianceBernstein, s’est penché sur le cas Google et sa présence comme moteur de recherche par défaut sur les iPhones.

Selon le consultant Tony Sacconaghi Jr, Alphabet, la maison-mère de Google pourrait verser cette année plus de 3 milliards de dollars pour rester le moteur de recherche par défaut. Avec ce montant, le moteur compterait ainsi pour 5 % du résultat d’exploitation d’Apple en 2017. Toujours selon les calculs de l’analyste, Google serait le responsable de 25% de croissance du résultat d’exploitation de la firme de Cupertino pour les deux dernières années. Pour mémoire, en 2014, la soulte de Google à Apple s’élevait à 1 milliard de dollars.

Pour Google, le maintien de son moteur de recherche au sein de Safari est crucial. Les recherches sur iOS représenteraient 50% des revenus publicitaires mobiles de la firme de Mountain View (représentant au total, 22,67 milliards de dollars pour le trimestre). De son côté Apple a commencé à réduire sa dépendance à Google. Les recherches de Siri se font par Bing, moteur de Microsoft. On se rappelle également le lancement de Maps pour concurrencer Google Maps. Les débuts ont été laborieux, mais l’application de cartographie d’Apple a réussi à s’imposer.

A lire aussi :

Résultats Apple : une croissance solide en attendant l’iPhone 8

Apple ouvre un datacenter en Chine, pour se conformer aux lois sur la cybersécurité

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago