Google veut ‘booster’ Python

Logiciels

Une accélération d’un facteur de cinq est attendue. Voilà qui permettra de rendre plus performante la plate-forme Google App Engine

Moderne et facile d’accès, le langage de programmation Python souffre d’un défaut essentiel : l’interpréteur officiel n’est pas particulièrement rapide.

Aujourd’hui, de nombreux langages de programmation interprétés fonctionnent par-dessus une machine virtuelle avec compilateur just-in-time, ce qui permet de proposer des performances en net progrès. Le dernier en date est le vénérable Perl, dont la version 6 permettra de créer du code pour la machine virtuelle Parrot. Les plates-formes Java et .NET sont autant d’autres voies permettant d’accélérer l’exécution du code, sans passer par un compilateur classique. Python se doit donc d’évoluer s’il souhaite rattraper la concurrence.

Mené par des ingénieurs de Google, le projet Unladen Swallow vise à créer une implémentation de CPython environ cinq fois plus rapide que la mouture d’origine. Elle s’articule autour d’une machine virtuelle disposant d’un compilateur just-in-time, construite sur les bases du projet LLVM. Unladen Swallow est d’ores et déjà 15 % à 25 % plus rapide que CPython, tout en étant compatible avec Python 2.6.1 (ce qui n’est pas toujours le cas avec les dérivés du langage écrits pour .NET ou Java).

Ce développement est stratégique pour Google, qui utilise Python au sein de son App Engine, un système d’hébergement d’applications en cloud computing. Cette offre PaaS (Platform as a Service) profitera largement d’un tel surcroit de puissance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur