Google veut mettre les TPE/PME sur Internet

Cloud

En partenariat avec Oxatis et SFR, et avec le soutien du gouvernement, Google propose un programme d’aide à la création de vitrine web en direction des TPE/PME.

Autour du portail Meel.fr (Mon Entreprise En Ligne), Google, SFR et Oxatis montent une initiative intéressante pour initier des TPE-PME à la visibilité sur Internet, rapporte ITespresso.fr. C’est un talon d’Achille dans le tableau de l’économie numérique en France : sur les 2,7 millions de PME en France, seulement une proportion de 40 % dispose d’un site Web (on tombe à 30 % en parlant d’un site Web « actif »).

Selon Jean-Marc Tassetto, directeur de Google France, notre pays pointe à la 21e place dans le classement des 27 pays de l’Union européenne. Un vrai paradoxe alors que la France est à la pointe des réseaux haut débit (couverture ADSL) et de la télévision sur IP (deuxième derrière Hong-Kong).

Alors comment donner envie aux entreprises françaises de s’exposer sur Internet? Jean-Marc Tassetto résume l’initiative en trois points : un outil pour créer simplement un premier site Web « pro » via Meel.fr; une première campagne « de visibilité » AdWords (un plan de communication par les liens sponsorisés offert par Google pour une valeur de 100 euros) et « un tour de France » en bus en onze étapes pour faire découvrir courant mai cette initiative nationale supervisée par Google. C’est la concrétisation de l’un des engagements « IT&PME » d’Eric Schmidt, alors P-dg de Google, lors de son dernier passage en France.

Oxatis, qui exploite une plate-forme de création de boutiques en ligne, apporte son expertise dans les outils de création de sites. Tandis que SFR a vocation à conseiller et aider les entrepreneurs dans la prise en main des technologies Web (au travers de son service SFR Pro 1001, ‘appel gratuit’). « 45 % des TPE ne disposent pas de box ADSL », indique Franck Cadoret, Directeur général grand public et professionnels de l’opérateur télécoms (filiale du groupe Vivendi). Du coup, il en profite pour glisser une offre promotionnelle pour acquérir une box pro SFR (20 % de remise par mois pendant 1 an, soit moins 10 euros par mois).

Le dispositif de Mon Entreprise En Ligne se veut « souple et ouvert » (pas d’obligation de souscription, pas d’engagement de durée). Et il est gratuit pendant un an ((nom de domaine personnalisé, l’hébergement et l’outil de création du site). Ensuite, il faudra s’acquitter d’un abonnement de cinq euros par mois (hors taxes).

Soyons précis : il s’agit essentiellement d’un dispositif de « visibilité sur Internet ». Meel n’inclut pas d’initiation gratuite au commerce électronique (absence de plate-forme de paiement mise à disposition), précise Marc Schillaci, P-DG fondateur d’Oxatis. En revanche, les adeptes de Meel bénéficieront du savoir-faire d’Oxatis en termes de référencement naturel sur le moteur de Google.

Le dispositif est ouvert à toutes les entreprises, quelles que soient leurs statuts juridiques (à raison d’un site Web estampillé MEEL par société). Et la porte est ouverte aux auto-entrepreneurs. L’objectif serait d’afficher la création de 50.000 sites Web mais l’échéance n’a pas été précisée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur