Google Wi-Fi: acte I

Régulations

Le géant a répondu à un appel d’offres afin de couvrir San Fransisco en Wi-Fi. Il confirme ainsi ses ambitions dans l’accès Internet gratuit, financé par la pub

Petit à petit, Google détaille ses très hautes ambitions dans l’accès à Internet sans fil. Après plusieurs mois de rumeurs, le moteur de recherche a confirmé fin septembre son intention de proposer une offre d’accès en Wi-Fi avec

‘Google Secure Access’ conçu pour “offrir une connexion plus sécurisée avec l’utilisation de Google WiFi”. Les choses semblent donc claires ! Après avoir racheté ou déployé des réseaux de fibre optique qui parcourent les Etats-Unis, le géant du Net passe aujourd’hui au “stade industriel”. Google a en effet répondu à un appel d’offre de la ville de San Francisco (700.000 habitants) afin de développer un service gratuit de réseau Internet sans fil. “Google a soumis une proposition d’offre d’accès internet sans fil (Wi-Fi) pour toute la ville de San Francisco”, a déclaré la société de Mountain View. L’accès au réseau Wi-Fi pourrait être financé par la publicité en ligne, a expliqué un porte-parole du moteur de recherche. Il s’agit d’un premier pas pour Google, histoire de tâter le terrain et de prendre la température des acteurs historiques de l’accès internet, les opérateurs télécoms comme Verizon, qui voient d’un très mauvais oeil l’arrivée d’un acteur comme Google. “Cette proposition se limite à San Francisco et nous n’avons pas de projets d’extension de ce service communautaire hors de la baie (de San Francisco)”, dit le communiqué de la société californienne. Difficile à croire… Surtout lorsqu’on sait que Google a tissé sa toile de la côte Ouest à la côte Est. Google n’est pas le seul à avoir répondu à cet appel d’offres. Mais il dispose d’un certain nombre d’atouts. Il teste ainsi depuis plusieurs mois deux points d’accès gratuits à San Fransisco. La plate-forme mise en place par le groupe a donc été éprouvée. Et on connaît son modèle économique qui pourrait être appliqué à tout Google Wi-Fi. L’utilisateur doit ainsi entrer quelques informations personnelles avant de se connecter afin que les publicités, qui servent à financer le système, soient mieux ciblées. Si Google remporte l’appel d’offre, il pourrait alors mettre en place une stratégie globale que certains ont déjà imaginé. Il s’agit d’abord de fidéliser ses clients internautes. Ensuite bien évidemment de multiplier ses espaces publicitaires. Mais aussi de multiplier les services, payants si possible. Et pourquoi pas d’apporter une alternative aux offres des opérateurs télécoms, qui occupent un marché gigantesque. Mais Google pourrait aller plus loin encore ! Car l’une des stratégies du moteur, et de ses concurrents, c’est de proposer des services localisés, de proximité. Et quoi de mieux que de maîtriser de bout en bout la liaison avec l’internaute afin de le localiser avec précision et d’adapter la communication et les résultats des recherches.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur