Google absorbe la division IoT de LogMeIn pour renforcer son cloud

Cloud
google-xively-iot

Google annonce un accord avec LogMeIn pour mettre la main sur sa division IoT Xively, l’objectif étant de renforcer son offre Cloud IoT Core.

Google a noué un accord avec LogMeIn pour absorber sa division IoT baptisée Xively.

La firme de Mountain View a mis 50 millions de dollars sur la table pour s’emparer de cet actif tombé dans le giron du spécialiste de l’accès à distance en 2014 (pour 12 millions de dollars à l’époque).

Dans le cadre de cette bascule, 45 employés de l’équipe de Xively vont suivre le mouvement pour rejoindre Google.

Selon LogMeIn, Xively a généré un chiffre d’affaires de 3 millions de dollars sur le quatrième trimestre de son exercice fiscal (fin 2017).

Ayant adopté comme slogan “l’IoT fonctionne mieux avec Xively”, la division concernée de LogMeIn propose des solutions pour connecter les objets à son cloud et un tableau de bord ainsi qu’une API.

De son côté, Google confirme ainsi ses efforts pour mettre en place une plateforme IoT à part entière, évoque le géant de l’internet dans un billet de blog.

La complémentarité des briques semble la clé du deal. Concrètement, la plateforme Xively sera intégrée à l’offre Cloud IoT Core de Google, qui permet de connecter et de gérer des objets connectés. Tout en important en toute sécurité les données issues de ces mêmes appareils.

Pour Google, cette acquisition va permettre d’accroître son empreinte sur le marché croissant de l’IoT (20 milliards d’objets connectés à l’horizon 2020 selon la perspective retenue par Google).

La firme Internet de Mountain View a récemment annoncé que son activité cloud dans sa globalité générait 1 milliard de dollars par trimestre.

Avec l’acquisition de Xively, il s’agit de renforcer le pôle IoT cloud, comme un nouveau levier de croissance pour ses activités cloud. Mais, il est aussi question de tenir la dragée haute à Microsoft Azure et AWS (Amazon Web Services).

De son côté, LogMeIn confirme dans une contribution de blog son intention de quitter le domaine IoT. En revanche, l’éditeur creuse le volet du travail collaboratif avec l’acquisition de Jive Communications annoncée la semaine dernière.

“Un accord qui rassemblera le célèbre portefeuille d’applications de collaboration de LogMeIn comme GoToMeeting et join.me avec l’un des meilleurs services de téléphonie sur le marché.”

(Crédit photo : @Google)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur