Google.com détrôné par Facebook aux Etats-Unis

Cloud

Selon Hitwise, la fréquentation de Facebook par les Américains aurait dépassé celle de Google.com en 2010. Sauf si l’on tient compte de l’ensemble des services du moteurs de recherche.

Facebook aura marqué l’année 2010 à plus d’un titre. A commencer par celui du site qui aura détrôné Google aux Etats-Unis. Selon le cabinet d’études Hitwise, Facebook aurait donc fait un joli pied-de-nez à Google en devenant le premier site Web visité outre Atlantique entre janvier et novembre 2010, rapporte ITespresso.fr.

Ainsi, en à peine un an, le réseau social développé par Mark Zuckerberg a détrôné le plus célèbre des moteurs de recherche. Hitwise note, qu’entre janvier et novembre 2010, Facebook.com s’est octroyé 8,93 % des visites aux Etats-Unis, contre 7,19 % pour Google.com. Un résultat brut qui en dit long sur la montée des réseaux sociaux dans l’usage de l’Internet. Ce n’est pas un hasard si Mark Zuckerberg a été élu personnalité de l’année par le magazine Time.

Le reste du classement est sans surprise. La messagerie électronique Yahoo Mail (mail.Yahoo.com) arrive sur la troisième marche du podium en termes de visites (3,52 %), devant Yahoo.com (3,3 %) et YouTube (2,65 %).MSN (Microsoft) passe devant MySpace qui tient la gragée haute à Live.com (Microsoft toujours). Quant à Bing, il se classe bon dernier juste derrière le moteur de recherche de Yahoo (search.yahoo.com).

A noter cependant que la suprématie de Google est loin d’être remise en cause. Si l’on additionne les parts de marché de tous les services édités par la firme de Mountain View (Google.com, YouTube, Gmail, etc.), Google reste toujours le leader aux USA concernant le nombre de visites, avec une part de marché estimée à 9,85 %, devant Facebook (8,93 %) et les sites de Yahoo (8,12 %).

En outre, l’AFP rapporte l’analyse de Greg Sterling, un des responsables du site SearchEngineLand.com. Celui-ci précise que les statistiques établies par Hitwise ne prennent pas en compte les visites effectuées à partir des smartphones et des tablettes numériques… Pas sûr, cependant, que ces résultats profitent particulièrement à Google. Il n’en reste pas moins que les chiffres établis par Hitwise mettent en avant la montée en puissance significative de Facebook à l’échelle mondiale, et qui revendique aujourd’hui près de 550 millions de membres sur la planète.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur