‘Governator’ veut protéger la Californie contre les ‘piggybackers’

Régulations

Arnold Schwarzenegger, gouverneur de la Californie, peaufine un projet de loi visant à protéger les californiens contre les dangers du ‘piggybacking’ des connexions sans-fil

L’Etat de Californie est en lutte contre le ‘

War driving, cette pratique de piratage qui consiste à circuler en ville pour repérer les connexions sans-fil non protégées et pour pouvoir ainsi pénétrer les systèmes ou naviguer en ligne gratuitement, au nez et à la barbe des propriétaires de ces connexions.

Le très médiatique gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger, a entre les mains un projet de loi visant à imposer aux fabricants, distributeurs et opérateurs de sensibiliser les acheteurs et abonnés des services sans-fil (wireless) aux dangers que représentent les piggybackers.

Des collaborateurs du ‘governator‘ ont été effarés, voici quelques mois, de découvrir combien il était facile de se connecter sur un réseau sans fil étranger, et de profiter d’une connexion non protégée pour accéder à un poste et surfer incognito, ou plutôt sous les identifiants du propriétaire de la connexion ou du réseau, une pratique appelée ‘piggybacking‘.

Des proches d’Arnold Schwarzenegger sont à l’origine de ce projet de loi.

Il s’agit donc d’imposer aux fabricants d’équipements sans fil (‘wireless, ‘ sans-fil, routeurs Internet ou ordinateurs portables équipés Wi-Fi par exemple, et aux opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès Internet qui fournissent les matériels sans-fil, d’informer leurs clients des dangers qu’ils encourent.

Protéger les informations des californiens est important au moment ou de plus en plus de personnes utilisent les technologies sans-fil. La loi va tenter de remédier au ‘piggybacking’ en fournissant aux consommateurs des informations lors de l’installation“, a commenté un porte-parole de l’assemblée de Californie.

Les fabricants et fournisseurs de services auront donc, si la loi est signée par le gouverneur, l’obligation de placer un avertissement sur leurs produits ou de pré-installer des protections. L’objectif est très clairement d’imposer à l’industrie de sensibiliser ses clients sur les vulnérabilités des réseaux sans-fil, ainsi que sur l’usage des mots de passe et de la nécessité de crypter l’information.

Governator a 30 jours pour signer, c’est-à-dire transformer un projet en loi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur