GPS: les virus s’attaquent aux automobiles

Sécurité

Les systèmes de navigation par satellite embarqués sur les automobiles sont la nouvelle cible des auteurs de virus

Plus de 150.000 véhicules de marque Lexus, les voitures de luxe fabriquées par Toyota aux Etats-Unis, ont été victimes d’un nouveau type de virus.

Ces attaques ont circulé vers les systèmes de navigation par satellite reliés à des kits de téléphonie main libre en technologie sans fil Bluetooth. C’est par l’intermédiaire de cette liaison du téléphone mobile placé dans la voiture que le virus a été transmis. Il semble que ce ne serait pas la première fois que des systèmes embarqués sur les automobiles soient victimes d’attaques virales, mais l’industrie ne s’en est pas vantée? La particularité de ce type d’attaque, dont les caractéristiques n’ont pas été révélées, provient de leur divulgation sans fil, mais surtout de leur adaptation aux logiciels embarqués, qui nécessite le recours à des technologies hi-tech, ce qui n’est à la portée du premier pirate venu ! Cette nouvelle pratique inquiète les experts en sécurité, car l’informatique de bord pilote de nombreux périphériques embarqués, comme la navigation par satellite, mais aussi les systèmes de protection des véhicules? Tout ce qui véhicule et stocke des informations pourrait donc être susceptible d’être un jour ou l’autre, et de plus en plus rapidement, la victime de pirates?… Concernant les systèmes embarqués, les experts conseillent d’adopter une protection simple et efficace : laisser la connexion Bluetooth fermée tant qu’elle n’a pas d’utilité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur