Gratuité sur Internet et copyright : le débat s’anime – avec Jack Lang

Régulations

Le quotidien ‘Le Monde’ a fait sa Une ce 20 décembre sur l’ouverture du débat à l’Assemblée nationale. Jack Lang a pris sa plume

 »

Le débat ne manquera pas d’être animé« , constate le grand quotidien du soir. « D’un côté, les producteurs -majors du disque ou du cinéma, industriels des télécommunications, mais aussi des auteurs de toutes catégories – se plaignent d’être pillés (…) De l’autre côté, des associations de consommateurs refusent de payer l’accès à la culture et de payer leur écot aux multinationales du disque et du film, alors que la pratique du « tout gratuit » se généralise. » » Le débat, constate Emmanuel de Roux, remonte aux encyclopédistes: Diderot « réclamait, pour l’auteur d’une oeuvre reproduite, la rétribution d’un juste prix au nom de la légitime propriété intellectuelle« . Quelque temps plus tard, Condorcet, dans la fougue de l’esprit révolutionnaire de 1789, s’opposait à cette thèse, considérant qu’il était illégitime de s’approprier une oeuvre utile au progrès de l’humanité… Le quotidien Le Monde a ouvert ses colonnes. Le ministre de la culture, Renaud Donnedieu de Vabres refuse un « arbitrage manichéen entre la jungle et la taule« . Il préconise un verrouillage technique protégeant producteurs et éditeurs. Jack Lang (PS), reprenant sa plume de ministre de la Culture de l’ère François Mitterand, constate que « la proposition d’une licence globale (…) n’est pas satisfaisante en l’état(…). La recherche et l’étude de nouvelles pistes sont un impératif« . La révolution technologique imposerait « un nouveau modèle économique et culturel« . ( A suivre )


Avis d'experts de l'IT