Green IT : IBM présente des algorithmes de traitement à haute efficacité énergétique

Logiciels

Avec le nouvel algorithme d’IBM, il est possible de traiter des données 100 fois plus rapidement que précédemment. C’est autant de temps de gagné en calcul… et en facture d’électricité.

Le centre IBM Research de Zurich est sans conteste l’un des plus avancés de la compagnie dans le domaine scientifique. Ses chercheurs se sont récemment attachés à résoudre le problème du traitement de l’information.

IBM rappelle ainsi que la masse de données numériques atteint aujourd’hui les 988 exaoctets. Imprimée sous forme de livres, elle permettrait de créer une pile allant du Soleil à Pluton… puis de faire le chemin inverse.

Il est donc crucial d’améliorer le traitement de l’information. Les chercheurs d’IBM ont mis au point un algorithme permettant de traiter des données très rapidement. Ils l’ont appliqué à un ensemble de 9 To, en utilisant le supercalculateur JuGene du centre de recherche de Juliers (en Allemagne). Les travaux demandés ont été effectués en un peu moins de 20 minutes, soit une consommation électrique d’environ 700 kWh.

Avec des méthodes classiques, il aurait fallu 100 fois plus de temps – et d’énergie – pour effectuer la même tâche. IBM estime que la librairie numérique du Congrès américain pourrait être balayée en moins de 3 heures 45 minutes sur la même machine. Pas mal, sachant qu’elle pèse près de 100 To !

Cet algorithme permettra donc – dans un futur plus ou moins lointain – de participer à la baisse de consommation des datacenters.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur