Green IT : IBM veut rendre les centres de données plus écologiques

Réseaux

La compagnie lance la seconde phase de son projet « Big Green » à destination des centres de données. L’étendue des investissements est sans précédent

Avec son initiative « Big Green » (lancée fin 2007), IBM souhaite aller plus loin que ses concurrents dans le domaine des centres de données flexibles et économes en ressources. La compagnie a ainsi débloqué un milliard de dollars de fonds pour ce projet.

Elle propose aujourd’hui de nouvelles solutions modulaires qui devraient permettre à ses clients de réduire la consommation énergétique de leurs datacenters de moitié. En adoptant une approche standardisée, le coût d’acquisition sera également abaissé et la mise en place accélérée.

Première annonce allant dans ce sens, l’Enterprise Modular Data Center (EMDC) se présente sous la forme d’une solution tout en un, livrée dans des tailles prédéfinies allant de 464 m² à 1858 m² (excusez du peu). Grâce à ces solutions standardisées, la compagnie pense que ses clients peuvent gagner de trois à six mois pour la mise en route d’un centre de données.

Le Portable Modular Data Center (PMDC) est un datacenter prêt à l’emploi livré dans un container offrant tout l’infrastructure informatique, y compris l’alimentation et le système de refroidissement. Ce projet est assez similaire au Blackbox de Sun.

Enfin, le High Density Zone (HDZ) se destine à des centres de données existants, dont les capacités en terme d’alimentation et de refroidissement atteignent leurs limites. Il permet de consolider le centre informatique, tout en étant moins cher qu’un redesign complet (IBM estime que le gain entre les deux solutions est de 35%).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur