Greenpeace souligne les efforts de Cisco

Cloud

Cisco, Ericsson et IBM forment le trio de tête du dernier classement de Greenpeace Cool IT. L’ONG continue sa distribution de bons et mauvais points.

Greenpeace livre la troisième édition de son baromètre Cool IT, que vous pourrez retrouver ici.

Les points sont distribués en fonction des efforts réalisés dans trois domaines : la production de solutions permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre (produits éco énergétiques, solutions de vidéoconférence, outils de gestion de l’énergie, etc.), la réduction des émissions des entreprises (liées à leur fonctionnement) et la politique en faveur de l’environnement. Bref, ceux qui nous aident à le faire, ceux qui le font eux-mêmes et ceux qui en parlent.

À ce petit jeu, on s’aperçoit que Google milite beaucoup pour des solutions respectueuses de l’environnement, mais n’est pas un modèle du genre. D’autres comme Dell, Nokia et Sony, ont adopté un mode de fonctionnement assez propre, mais – et nous pouvons présumer que la raison en est économique – livrent des produits peu ou pas écologiques. Enfin, nous ne pouvons que remarquer la différence présente entre deux compagnies adressant pourtant le même marché : Ericsson décroche ainsi un score de 53 points, contre 22 points pour Nokia.

Le classement Cool IT couronne Cisco, avec 62 points, devant Ericsson (53 points), IBM (42 points) et HP (41 points). Il convient également de noter la bonne performance de Fujitsu (36 points), qui livre des solutions intéressantes. Panasonic (14 points), Sony (16 points) et Sharp (18 points), trois compagnies japonaises, ferment la marche.

coolit.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur